NOUVELLES

Chili: 40e anniversaire du coup d'État de Pinochet

11/09/2013 12:44 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

SANTIAGO, Chili - La moitié gauche des lunettes du président socialiste Salvador Allende, récupérée dans les ruines du palais national et maintenant exposée au musée de l'histoire nationale du Chili, témoigne de la brutalité des événements du «11-Septembre chilien».

Le 11 septembre 1973, le général Augusto Pinochet a pris le pouvoir grâce à un coup d'État militaire qui a poussé M. Allende à se suicider au lieu de se rendre, mettant un terme à la révolution pacifique qu'avait jusque-là connue le Chili.

À l'aube du 40e anniversaire du début de cette longue dictature, Salvador Allende est célébré pour son idéalisme, son courage et son sacrifice alors qu'Augusto Pinochet est décrié pour ses crimes contre l'humanité et sa corruption.

Le dictateur compte toutefois quelques fidèles et a même son propre musée situé dans un quartier huppé de Santiago. Les visiteurs peuvent y voir le fauteuil dans lequel le général, qui s'est déjà comparé aux plus grands empereurs romains, s'assoyait pour regarder la télévision après avoir perdu le pouvoir. Les uniformes, les médailles et le béret noir de Pinochet, de même que son importante collection de figurines de soldats, sont également exposés.

À l'autre bout de la capitale chilienne, le public qui visite la Fondation Allende peut découvrir des photographies du politicien lorsqu'il n'était encore qu'un jeune médecin et sa carte de membre du Parti socialiste. Des timbres et des gravures représentant M. Allende ainsi que son écharpe présidentielle sont également présentés, aux côtés de quelques curiosités comme son portefeuille, sa montre et une lettre manuscrite écrite par Fidel Castro exactement deux ans avant que le président chilien ne s'enlève la vie avec un fusil d'assaut que lui avait offert le leader cubain.

PLUS:pc