BIEN-ÊTRE

La paranoïa des germes à l'école

10/09/2013 11:53 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST
Shutterstock
two schoolgirls sitting in...

La majorité d’entre vous répondra non, puisqu’il ne s’agit pas d’arguments suffisants pour quitter votre lieu de travail et faire tout le trajet pour aller prendre votre enfant et passer le reste de la journée à la maison.

Mais la paranoïa des germes est de plus en plus répandue dans le système scolaire, comme en témoigne Freerangekids.com. De nombreuses écoles, principalement des établissements du primaire, mettent en place des « normes » sous forme de notes qu’ils envoient aux parents dès que la température chute sous zéro.

Plusieurs parents sont d’ailleurs outrés et n’hésitent pas à faire des démarches auprès des commissions scolaires, sinon auprès du ministère responsable, lorsqu’ils se font demander de garder leurs enfants à la maison au moindre signe de rhume. On ne parle pas ici de fièvre, vomissements ou diarrhée comme c’était le cas il y a moins de 20 ans, mais bien de quelques toussotements ou de petits yeux fatigués.

Ironiquement, les enfants ont rapidement compris qu’ils pouvaient utiliser ce subterfuge pour être retournés à la maison. Ainsi, où se trouve la limite entre le raisonnable et le justifiable?

Si vous croyez que votre école prend les germes un peu trop à cran, n’hésitez donc pas à consulter les hautes sphères de la hiérarchie pour vous faire entendre.

À VOIR AUSSI:

Où se cachent les germes dans la chambre de votre enfant?