NOUVELLES

NFL: Ndamukong Suh écope d'une amende de 100 000 $US pour un bloc illégal

10/09/2013 05:30 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

DÉTROIT - Le plus récent geste controversé posé par Ndamukong Suh a entraîné une amende salée.

Le plaqueur des Lions de Detroit a écopé d'une amende de 100 000 $US pour un bloc illégal au niveau des genoux du centre des Vikings du Minnesota John Sullivan, dimanche. Suh a plaqué Sullivan pendant un retour d'interception du secondeur des Lions DeAndre Levy, et la pénalité a annulé ce qui serait devenu un touché.

Le porte-parole de la NFL Randall Liu a mentionné mardi que le vice-président des opérations football Merton Hanks avait avisé Suh de l'amende qui lui était imposée. Suh n'était pas dans le vestiaire du complexe d'entraînement des Lions lorsque les portes se sont ouvertes aux membres des médias mardi. Un texto a été envoyé afin d'obtenir ses commentaires.

Suh a déclaré dimanche qu'il ne visait pas les genoux de Sullivan, précisant que les deux hommes avaient discuté du jeu pendant la mi-temps. Les joueurs des Lions ont souligné que Suh s'était excusé auprès d'eux mardi.

Il s'agirait de la plus importante amende jamais imposée à un joueur de la NFL pour un geste posé sur le terrain, même si des suspensions sans salaire peuvent s'avérer très coûteuses elles aussi.

La NFL a déjà décerné une amende de 75 000 $ au secondeur des Steelers de Pittsburgh James Harrison pour un plaqué réalisé en 2010 sur le receveur de passes des Browns de Cleveland Mohamed Massaquoi, même si le montant a ensuite été réduit à 50 000 $. Comme Harrison, Suh a des antécédents en la matière. La ligue lui a imposé une amende de 30 000 $ l'an dernier pour rudesse excessive lorsqu'il a botté le quart des Texans de Houston Matt Schaub sous la ceinture. Il a également été suspendu pendant deux matchs en 2011 pour avoir intentionnellement marché sur le joueur des Packers de Green Bay Evan Dietrich-Smith.

Suh a aussi été soulagé d'un montant d'argent ces dernières années pour avoir rudoyé les quarts Andy Dalton, Jay Cutler et Jake Delhomme.

PLUS:pc