NOUVELLES

Mort d'un travailleur à Saint-Augustin : la signalisation montrée du doigt

10/09/2013 10:23 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

La gestion déficiente de la signalisation des travaux est à l'origine du décès d'un signaleur routier le 14 novembre dernier à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Frédérick Huot a été happé par une voiture alors qu'il traversait la voie sur le chantier de réaménagement des bretelles d'accès au parc industriel de Saint-Augustin-de-Desmaures.

La CSST en arrive à la conclusion que la signalisation sur le chantier exposait le travailleur de 32 ans au danger.

Frédérick Huot avait comme tâche d'assurer la fluidité de la circulation à la sortie de l'autoroute aux heures de pointe. L'accident est survenu au moment où le travailleur tentait de replacer une balise et de retirer les panneaux de signalisation se trouvant sur Wilfrid-Hamel.

En tentant de traverser le boulevard, il a été frappé de plein fouet par un automobiliste. Le décès du travailleur a été constaté à l'hôpital.

La CSST conclut également que le travailleur a été négligent en traversant la chaussée sans avoir le temps de le faire.

La présence d'un signaleur a été interdite sur le chantier à la suite de cet accident et l'employeur, Construction et Pavage Portneuf, a dû présenter une méthode de travail écrite pour la signalisation sur ses autres chantiers routiers.

Entre 2008 et 2012, 33 travailleurs sont décédés au Québec après avoir été heurtés par un véhicule ou un équipement mobile.

PLUS:rc