NOUVELLES

Mariage arrangé: Une fillette de 8 ans décède après sa nuit de noces avec un homme de 40 ans

10/09/2013 01:42 EDT | Actualisé 10/09/2013 02:07 EDT
Getty

Une jeune Yéménite de huit ans est décédée des suites de blessures sexuelles internes après sa nuit de noces avec un homme cinq fois plus âgé qu'elle.

La fillette, identifiée sous le nom de «Rawan», aurait subi des déchirements génitaux et des blessures internes, rapporte le journal kuwaitien Al-Watan.

Al-Watan affirme que des militants ont demandé que des mesures soient prises contre l'homme de 40 ans, de même que contre la famille pour avoir permis le mariage.

La fillette est décédée dans la zone tribale de Hardh dans le nord-ouest du Yémen, à la frontière de l'Arabie-Saoudite.

Malgré que l'histoire ait été rapporté par plusieurs sources indépendantes, dont le Centre yéménite pour les droits de l'homme, le directeur des enquêtes criminelles à Harradh nie que la jeune fille soit décédée. Le Yémen Post dément également les allégations.

Le site Web Al Bawaba rapporte que plus d'un quart des filles au Yémen sont mariées avant l'âge de 15 ans. Le média ajoute qu'une loi a été promulguée en 2009 au Yémen afin d'établir l'âge minimum du mariage à 17 ans. Celle-ci a toutefois été abrogée quand des législateurs conservateurs l'ont jugée contraire à l'Islam.

En 2010, une adolescente de 13 ans est décédée au Yémen cinq jours après son mariage arrangé. Une rupture vaginale avait mené à une hémorragie.

Selon une étude de Vision mondiale publiée au mois de mars, les mariages arrangés impliquant des fillettes sont en hausse en raison d'une augmentation de la pauvreté. Les parents qui craignent les désastres naturels, l'instabilité politique ou la ruine financière cherchent à marier leurs jeunes filles.

Chaque jour 39 000 filles de moins de 18 ans sont mariées, selon l'Organisation mondiale de la santé.