NOUVELLES

iPhone 5S et iPhone 5C: le test des derniers téléphones d'Apple (VIDÉOS)

10/09/2013 04:56 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

La pomme était attendue au tournant pour cette annonce de la rentrée. Un an après le lancement de l’iPhone 5 et la chute du cours boursier, Apple a présenté sa nouvelle gamme de téléphones intelligents. Objectif: tordre le cou aux commentaires qui prêtent à l’entreprise un manque d’innovation. Présent à Berlin pour tester les produits, voici ce que Le HuffPost en a pensé.

Nous avons donc un iPhone de "luxe", baptisé 5S, et une version que l'on présentait avant comme «à bas prix», qui s’appellera 5C. Le premier est dans la plus pure tradition de la pomme, offrant la version aboutie du modèle précédent, tandis que le deuxième sera chargé de chambouler le marché. Une annonce conjointe d’Apple et China Mobile (plus important opérateur mondial avec 745 millions d’abonnés) devrait d’ailleurs avoir lieu prochainement, annonçant le début d’un partenariat inédit.

Autant le dire tout de suite, cette annonce n’a rien de passionnant pour le technophile, mais elle est en revanche déterminante pour l’actionnaire. Apple cède donc ici à la tentation du "moins beau" (la coque du 5C est en plastique), afin d’augmenter sa part en marché mise à mal par Samsung. En un an, l’Américain a chuté à 13,1%, tandis que le Coréen a consolidé sa première place avec 33% du secteur des téléphones intelligents… Certains diront que c’est la fin de l’excellence, tandis que d’autres parleront plus d’intelligence. Au choix. Dans tous les cas, le prix à nu du 5C est bien au-dessus de ce que prévoyaient les experts.

Découvrez en vidéo nos premières impressions des iPhone 5S et 5C:


Notre test de l'iphone 5S par LeHuffPost


Notre test de l'iPhone 5C par LeHuffPost

L’iPhone 5S: L’avènement du capteur d’empreintes

L’iPhone 4S a eu Siri, le modèle 5S aura son "Touch ID". Comme certains médias le soufflaient depuis quelques jours, le nouveau bébé d’Apple a été doté d’un capteur d’empreintes digitales. Placé sur le bouton "home", il marque une grosse évolution dans la philosophie de l’appareil.

Son utilité? Il permet en premier lieu de déverrouiller l’iPhone par un simple passage du doigt. Terminée la composition du code à 4 chiffres que vous devez pianoter une bonne centaine de fois par jour. La fonction est encore embryonnaire, mais devrait permettre d'acheter des applications, films et musiques sur compte iTunes, et donc sur l'AppStore, sans avoir à rentrer son mot de passe.

La marque nous a assurés que les données biométriques seront cantonnées dans le téléphone, sans stockage ailleurs. Après le scandale du programme d'espionnage Prism, pour lequel Apple aurait collaboré, on pouvait légitimement se poser des questions.

Pour le reste, les entrailles de la bête renferment un processeur plus véloce et une batterie plus performante. On attend de voir le résultat sur une utilisation prolongée, tant celle de l’iPhone 5 est une catastrophe.

L'appareil photo s'annonce un bon concurrent des Nokia Lumia: on a beaucoup aimé la qualité d'image. Petit bonus de fin, un troisième coloris sera disponible avec une version "gris sidéral" histoire de bien souligner la gamme luxueuse du 5S. Sortie le 20 septembre, à partir de 700 euros pour 16 Go.

A noter aussi: la 4G sera cette fois de la partie en France avec SFR, Orange et Bouygues Telecom, nous a confirmé Apple. Et ce, avec l'iPhone 5S et le 5C.

L’iPhone 5C: le téléphone pour tous

Nouvelle gamme plus accessible, l’iPhone 5C sera au téléphone intelligent ce que l’iPod Mini avait été en son temps pour le lecteur MP3. Un produit ultra-mignon et efficace, dont la puissance marketing pourrait tout emporter sur son passage, à condition que le prix ne soit pas prohibitif.

Pour le portrait-robot, nous dirons que c’est un iPhone 5 avec une coque en plastique, disponible sous 5 couleurs différentes (jaune, vert pomme, blanc, bleu, rose). Ceux qui ont été séduits par le capteur d’empreintes devront passer leur chemin : ce smartphone n’en est pas équipé…

Comme nous vous le disions plus haut, un partenariat va être prochainement annoncé entre Apple et China Mobile. Seulement un Chinois sur dix qui possède un téléphone mobile est équipé d'un smartphone, il y a donc un boulevard. Aux Etats-Unis la proportion a déjà atteint 50/50, ce qui en fait un marché mature bien moins florissant. Sortie le 20 septembre, à partir de 600 euros pour 16 Go.