NOUVELLES

Apple lance deux nouveaux iPhones, dont un à bas prix

10/09/2013 12:56 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

Le fabricant informatique américain Apple a dévoilé mardi deux nouveaux iPhones, notamment le 5C, un modèle à bas prix qui vise les pays émergents afin d'y rattraper le terrain perdu dans les smartphones.

Lors d'une conférence de presse au siège d'Apple à Cupertino, près de San Francisco (Californie, ouest), le patron du groupe à la pomme Tim Cook a affirmé que la demande était devenue si forte cette année pour les smartphones que le groupe avait décidé de "remplacer l'iPhone 5 par deux nouveaux appareils".

Le premier d'entre eux, le "5C", proposé en bleu, blanc, rose, jaune et vert, sera nettement moins cher que les versions précédentes du téléphone à succès d'Apple.

Fini le noir et blanc

iphone 5s 5c

Il sera commercialisé aux Etats-Unis pour 99 dollars en version 16 gigaoctets avec un abonnement, et pour 199 dollars pour 32 gigaoctets avec abonnement.

Le groupe espère ainsi se mesurer dans les pays émergents aux produits moins chers de ses concurrents, notamment ceux fonctionnant sous système opérationnel Android de Google, qui dominent maintenant le marché.

Ils représentent aujourd'hui les trois quarts de tous les appareils vendus actuellement, mais le cabinet de recherche IDC projette qu'Apple fera passer cette année sa part de marché de 16,9% à 17,9% grâce à ces nouveaux modèles.

Le 5S, version haut de gamme destinée à se substituer directement à l'iPhone 5, est "le téléphone le plus avant-gardiste que nous ayons jamais créé et contient des technologies incroyables", a promis le directeur du marketing d'Apple, Phil Schiller.

Ce "nouvel étalon or" des smartphones, proposé en couleur dorée, argent ou gris, sera vendu 199 dollars pour 16 gigaoctets avec un abonnement de deux ans aux Etats-Unis, 299 dollars pour 32 gigaoctets et 399 dollars pour 64 gigaoctets.

Lecteur d'empreintes digitales

Le 5S contient un "nouveau microprocesseur A7 d'Apple (...), deux fois plus rapide" que celui de l'iPhone 5 et "40 fois plus rapide que celui du premier iPhone".

"Cela veut dire qu'on amène le niveau des consoles de jeux sur un téléphone", a insisté M. Schiller.

Le 5S contiendra "plus d'un milliard de transistors", deux fois plus que la version précédente pour la même taille, et sa batterie aura "une durée de vie qui sera au moins égale à celle de l'iPhone 5".

Sa fonctionnalité la plus originale est sans doute son bouton lecteur d'empreintes digitales, qui permet de reconnaître le propriétaire du téléphone et de déverrouiller l'appareil d'une simple pression.

Un capteur d'empreinte digitale pour l'iPhone 5S

iphone 5s 5c

"Nous avons tellement d'informations personnelles sur ces appareils, qui nous suivent partout où nous allons, qu'il faut les protéger", a souligné M. Schiller.

Le 5C pourra être commandé sur internet à partir du 13 septembre. Les deux nouveaux modèles seront disponibles à la vente le 20 septembre aux Etats-Unis, en Chine, Australie, France, Allemagne, Japon, Grande-Bretagne et à Singapour.

Le directeur général Tim Cook a aussi présenté mardi la dernière version en date du système opérationnel d'Apple pour appareils mobiles, iOS 7.

Elle comprendra notamment un service de radio en flux (streaming), iTunes Radio Service, qui devrait comprendre plus de 200 stations en plus du catalogue de musique du magasin en ligne du groupe, iTunes.

Pour Jan Dawson, analyste chez le cabinet de recherche Ovum, "le principal défi d'Apple sera de démontrer qu'il peut garder une bonne tendance dans les ventes globales d'iPhone, sans nuire trop à ses marges".

Le géant à la pomme a aussi invité la presse à un événement mercredi à Pékin qui, selon les analystes, devrait révéler un accord avec China Telecom, le principal opérateur de téléphonie mobile chinois disposant d'un énorme réseau à travers tout le pays.

"Il est important qu'Apple trouve le moyen de reprendre une croissance à taux élevés et la collaboration du plus gros opérateur télécom chinois pour le lancement d'une version moins chère de l'iPhone sera déterminante", a souligné Jan Dawson.

La présentation suivie avec l'envoyé spécial du Huffington Post France à Berlin auprès d'Apple Europe.