NOUVELLES

Des rebelles philippins détiennent toujours des dizaines d'otages

10/09/2013 07:52 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

ZAMBOANGA, Philippines - Quelque 200 rebelles philippins détenaient toujours, mardi, des dizaines d'otages dans le sud du pays.

D'autres policiers et soldats ont été déployés dans la ville portuaire de Zamboanga pour tenter de mettre fin à la crise.

Les forces de l'ordre encerclent les rebelles du Front de libération nationale Moro et leurs otages dans quatre villages côtiers depuis le début de la crise, lundi.

Les rebelles ont tiré deux obus de mortier près du port principal, mardi, ce qui a forcé les navires à aller accoster ailleurs. Des échanges de tirs sporadiques se poursuivaient et certaines résidences des villages contrôlés par les insurgés brûlaient.

Les activités de Zamboanga, un important centre commercial, étaient paralysés.

Les rebelles ont donné l'assaut mardi. Ils reprochent au gouvernement de ne pas avoir respecter les conditions d'un accord de paix signé en 1996.

PLUS:pc