NOUVELLES

Congo: six personnes condamnées pour une explosion qui a fait près de 300 morts

10/09/2013 08:06 EDT | Actualisé 10/11/2013 05:12 EST

BRAZZAVILLE, Congo - Six personnes ont été reconnues coupables, mardi, en lien avec des explosions qui avaient fait près de 300 morts en République du Congo en 2012.

Vingt-six autres personnes ont toutefois été blanchies.

Les explosions ont débuté quand un entrepôt militaire s'est enflammé pour une raison obscure le 4 mars 2012. Les armes qui se trouvaient à l'intérieur ont commencé à exploser, pulvérisant des centaines de maisons à proximité. Des photographies aériennes ont montré que les explosions ont aplati un secteur d'environ 1,5 kilomètre carré.

La peine la plus lourde a été imposée à un caporal, qui a écopé de 15 ans de travaux forcés pour incendie criminel.

Un colonel a quant à lui été condamné à cinq ans de prison pour avoir empoché les fonds qui auraient dû servir à la construction de contenants appropriés pour les munitions.

PLUS:pc