DIVERTISSEMENT

Woody Allen, Sharon Stone, Vanessa Paradis dans une comédie de John Turturro

09/09/2013 09:49 EDT | Actualisé 09/11/2013 05:12 EST
TIFF

TORONTO (AFP) - Woody Allen en proxénète, Vanessa Paradis en veuve juive orthodoxe et Sharon Stone qui se paie un escort boy: c'est "Fading gigolo", comédie hilarante de et avec John Turturro, dévoilée en première mondiale au Festival de Toronto.

John Turturro incarne Fioravante, un fleuriste débutant tandis que Woody Allen est Murray Schwartz, son ami libraire qui se retrouve obligé de fermer boutique parce que "plus personne n'achète de livres".

Pour pouvoir payer les factures, ils vont se lancer dans le plus vieux métier du monde, le plus âgé étant le mac du plus jeune. Murray, qui prend l'affaire très au sérieux, revit littéralement en organisant les rendez-vous rémunérés du fleuriste.

Le texte se poursuit ci-dessous

La première cliente du nouvel escort boy sera la très sexy Sharon Stone - il aurait pu tomber plus mal - qui tient à essayer Fioravante avant de faire ménage à trois avec son mari. Puis c'est au tour de l'amie de celle-ci à la libido débridée et plein d'autres.

Le réalisateur américain, 77 ans au compteur, et Turturro, 56 ans, fan de Woody Allen, se sont visiblement amusés à tourner ce film qui tisse un lien presque filial entre les deux hommes.

Les codes "alleniens" sont presque tous là entre rythmes jazzy, ville de New York filmée à l'automne avec ses arbres incandescents, une grande dose d'humour juif et encore une pluie de répliques efficaces.

Les scrupules des deux apprentis vont disparaître aussi vite que l'argent rentre de manière inespérée, une fois avoir réglé la question de la commission du mac ou de savoir s'il faut facturer les clientes à l'heure ou à la prestation.

La salle s'esclaffe encore dans la scène où les comparses vont se choisir des noms plus en rapport avec leur nouvelle activité: ce sera "Virgil Howard" pour Turturro, "Dan Bongo" pour Allen.

Leurs petites affaires se poursuivent sans histoire jusqu'au jour où l'escort boy rencontre Vanessa Paradis, qui campe Avigal, une veuve de rabbin ultra-orthodoxe.

Le film ouvre alors une parenthèse plus sentimentale. Solitaire et renfermée, Avigal va réussir à s'ouvrir de nouveau au monde grâce à Virgil, autre solitaire. Hélas Dovi, amoureux d'elle et membre vigilant de protection de la communauté, veille au grain...

La rencontre de tout ce petit monde aura des répercussions jusqu'au sein de la communauté juive.

John Turturro signe au final un film très drôle mais aussi délicat.

L'acteur de "Barton Fink", pour lequel il a reçu le prix d'interprétation à Cannes en 1991, de "O'Brother" ou de "Raisons d'Etat" est passé derrière la caméra en 1992 avec "Mac", qui a raflé la Caméra d'or, prix qui récompense sur la Croisette la meilleure première oeuvre.

Parallèlement à la mise en scène, Woody Allen a mené également une carrière d'acteur essentiellement dans ses propres films, mais pas le dernier "Blue Jasmine", comédie dramatique avec l'élégante Cate Blanchett.

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils étaient au TIFF 2013