NOUVELLES

Réfugiés maliens: aide suspendue dans un camp de la Mauritanie après un pillage

09/09/2013 05:41 EDT | Actualisé 09/11/2013 05:12 EST

DAKAR, Sénégal - Une responsable du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a affirmé lundi que la distribution de nourriture et d'autres services ont été temporairement suspendus dans un camp mauritanien hébergeant 70 000 réfugiés maliens, après le pillage de plus de 15 tonnes d'aide alimentaires et d'autres fournitures.

Élise Villechalane a déclaré que le pillage, survenu la semaine dernière dans le camp de Mberra, s'était produit au milieu d'un cycle de distribution, laissant 16 000 personnes sans rations. Les responsables du camp ne fournissent actuellement que des services de santé et de l'eau «pour sauver des vies».

Le camp abrite majoritairement des réfugiés arabes et touaregs du Mali.

Les tensions sont vives dans le camp quant à la façon dont les vivres sont distribués. Les employés de l'ONU veulent cibler les réfugiés vulnérables, tandis que les leaders des communautés désirent contrôler eux-mêmes la distribution.

Mme Villechalane a indiqué que l'ONU ne savait pas si le pillage de la semaine dernière a été commis par des réfugiés ou des personnes ne vivant pas dans le camp.

PLUS:pc