NOUVELLES

Lévis : des citoyens victimes de graffiteurs

09/09/2013 03:29 EDT | Actualisé 08/11/2013 05:12 EST

Les policiers ont ouvert une enquête sur une série d'actes de vandalisme perpétrés dans le secteur de Saint-Rédempteur, à Lévis. Une dizaine de citoyens ont été victimes de vandales qui ont peint l'inscription D4SR sur leur maison ou leur voiture.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le Service de police de Lévis rapporte une dizaine d'incidents dont sept ont fait l'objet de plaintes. Les auteurs de ces méfaits sont toujours inconnus des autorités, cependant, selon ces dernières, il s'agirait de mineurs.

Des résidents inquiets affirment qu'il manque de policiers dans le secteur et que l'épisode des graffitis ne serait qu'un exemple du problème d'insécurité que vivent les citoyens dans ce quartier.

L'un d'eux raconte que mercredi dernier, des jeunes qui faisaient une fête dans le bois à côté de chez lui l'auraient menacé quand il leur a demandé de quitter les lieux. Il mentionne que les policiers ont mis entre 15 et 20 minutes avant d'arriver alors qu'il faisait face à une douzaine de jeunes. 

Lundi, les policiers ont voulu rassurer les citoyens en se rendant dans le secteur. Ils ont également profité de l'occasion pour accumuler de nouveaux éléments pour étoffer leur enquête. Ils affirment que ces gestes ne sont pas l'œuvre de gangs de rue, mais n'écartent pas la possibilité qu'il s'agisse d'une querelle entre jeunes.

Les patrouilleurs porteront une attention particulière au secteur. Cependant, le Service de police de Lévis n'augmentera pas les effectifs dans le secteur de Saint-Rédempteur.

PLUS:rc