NOUVELLES

L'OIRPC et Ares achètent Neiman Marcus pour 6 milliards de dollars

09/09/2013 05:09 EDT | Actualisé 08/11/2013 05:12 EST

L'entente de 6 milliards de dollars pour le détaillant américain de produits de luxe Neiman Marcus survient à un bon moment parce que la reprise de l'économie américaine procure des occasions de croissance, a affirmé l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC), lundi, après avoir annoncé qu'il faisait l'acquisition de la société de Dallas avec la firme Ares Management.

« Les gens ont de plus en plus confiance que la croissance va se poursuivre, et bien sûr, il est préférable de faire une acquisition dans le secteur du détail dans un tel contexte », a affirmé en entrevue le vice-président principal aux placements privés à l'OIRPC, André Bourbonnais.

« Quand on combine la marque avec la perspective de croissance, le secteur et la position qu'ils occupent au sein du marché, nous nous attendons à une croissance soutenue. Et il est rare que les actifs de ce genre soient disponibles, alors nous pensons que c'est acquisition qui tombe à point nommé pour nous », a-t-il dit.

L'OIRPC et Ares, une société américaine de placement, seront partenaires à parts égales dans le détaillant, tandis qu'un groupe de direction de Neiman Marcus sera partenaire minoritaire.

L'entente devra être autorisée par les autorités de réglementation. Elle devrait être complétée au quatrième trimestre de cette année.

Neiman Marcus est l'un des plus importants détaillants de produits de luxe aux États-Unis, avec 79 magasins Neiman Marcus et d'autres bannières, incluant deux établissements Bergdorf Goodman situés à Manhattan.

La transaction fait suite à une entente similaire impliquant le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario, qui a récemment soutenu l'acquisition du détaillant américain Saks par la chaîne de magasins La Baie (TSX:HBC) pour une somme de 2,9 milliards de dollars. Le gestionnaire de fonds institutionnels ontarien contribuera à hauteur d'environ 500 millions de dollars.

Neiman Marcus appartenait précédemment à un groupe d'investisseurs ayant à sa tête TPG Capital et Warburg Pincus.

M. Bourbonnais a indiqué que l'entreprise n'avait pour le moment aucune intention d'ouvrir des magasins Neiman Marcus au Canada.

« La compagnie décidera si c'est souhaitable et quand ce sera souhaitable, mais il n'y rien de prévu pour le moment », a-t-il affirmé.

L'OIRPC est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Le 30 juin, la caisse du RPC s'élevait à 188,9 milliards de dollars, dont 20,9 milliards de dollars en placements immobiliers.

La Presse Canadienne

PLUS:rc