NOUVELLES

La mort d'un vieillard de 107 ans soulève des questions aux États-Unis

09/09/2013 08:22 EDT | Actualisé 09/11/2013 05:12 EST

PINE BLUFF, États-Unis - Des questions demeurent en suspens après la mort violente d'un Américain de 107 ans qui refusait de quitter son domicile de l'Arkansas.

Monroe Isadore devait déménager mais, selon la police, il résistait et il s'était même barricadé chez lui.

Les autorités ont essayé de le convaincre de sortir en faisant appel à des tactiques de négociation et à une caméra. Devant son refus d'obtempérer, elles ont ensuite décidé d'envoyer du gaz.

Comme rien ne fonctionnait, l'escouade tactique a pénétré dans la demeure où elle a été accueillie par des coups de feu.

Elle a alors répliqué et l'aîné a été tué.

Cette confrontation en fait sourciller plusieurs.

Des citoyens se demandent comment cet homme plaisant qui fréquentait l'église et qui se déplaçait parfois à l'aide d'une canne a pu trouver la mort dans de pareilles circonstances.

Une dame du nom d'Ivory Perry, qui connaissait le défunt depuis belle lurette, qualifie la situation de grand mystère.

Selon un rapport de police obtenu par The Associated Press, le drame a pris naissance samedi.

Laurie Barlow, une femme de 48 ans, affirme s'être alors rendue à la maison dans laquelle Monroe Isadore était installé temporairement pour l'aider à déménager.

Or, à son arrivée, l'homme se serait enfermé dans sa chambre.

Finalement, sa petite-fille l'aurait convaincu d'ouvrir la porte mais il se serait montré menaçant à son endroit pointant une arme à feu dans sa direction.

Elle aurait donc trouvé refuge de l'autre côté de la rue avec Mme Barlow.

C'est après leur départ que les choses ont tourné au vinaigre.

Des procureurs se pencheront sur cette affaire pour déterminer si la réaction des policiers a été appropriée.

PLUS:pc