NOUVELLES

Index

09/09/2013 10:04 EDT | Actualisé 09/11/2013 05:12 EST

PARIS - Le plus récent membre de l'Union européenne (UE), la Croatie, risque d'imminentes sanctions de l'UE en raison d'une nouvelle loi interdisant l'extradition de criminels présumés.

De telles sanctions pourraient impliquer la suspension des fonds européens pour les contrôles frontaliers croates. Il s'agirait d'un événement embarrassant pour le pays des Balkans, intégré à l'UE depuis deux mois seulement.

PLUS:pc