NOUVELLES

Floride: George Zimmerman aurait menacé sa femme avec une arme à feu

09/09/2013 04:23 EDT | Actualisé 09/11/2013 05:12 EST

LAKE MARY, États-Unis - La femme de George Zimmerman, qui a demandé le divorce la semaine dernière, a appelé la police à partir de la maison de son père en Floride, lundi, affirmant que l'ancien surveillant de quartier acquitté de meurtre l'avait menacée avec une arme à feu.

Shellie Zimmerman a appelé la police peu après 14 h, lundi, a indiqué le chef de la police de Lake Mary, Steve Bracknell.

M. Zimmerman n'a pas été arrêté, mais des policiers ont été envoyés sur les lieux pour tenter de déterminer ce qui s'est passé, a précisé M. Bracknell.

Dans une demande de divorce déposée la semaine dernière, Mme Zimmerman affirme que son conjoint et elle se sont séparés un mois après l'acquittement de M. Zimmerman dans l'affaire du meurtre par balle de l'adolescent Trayvon Martin, en juillet, en Floride.

Cet acquittement a provoqué des manifestations à travers les États-Unis. Le président Barack Obama s'était également prononcé sur le sujet.

Shellie Zimmerman réclame que son ex-mari paie pour une police d'assurance-vie permanente la désignant comme bénéficiaire, selon la demande de divorce rendue publique la semaine dernière.

Dans une entrevue accordée à l'émission «Good Morning America» sur les ondes d'ABC, Mme Zimmerman a fait savoir que son conjoint l'avait laissée avec «une poignée de pièces de verre brisé» après son acquittement. Selon elle, il n'est resté que trois ou quatre nuits dans leur maison depuis la fin du procès, et ils ont même essayé la thérapie de couple. Mais elle a décidé de le quitter le 13 août.

George Zimmerman et ses avocats n'ont pas commenté publiquement les procédures de divorce.

Le mois dernier, Mme Zimmerman, âgée de 26 ans, a plaidé coupable à une accusation de parjure pour avoir menti à propos des finances du couple lors d'une audience de libération sous caution à la suite de l'arrestation de son mari, en lien avec le meurtre de Trayvon Martin.

George Zimmerman, âgé de 29 ans, dit avoir agi en état de légitime défense lorsqu'il a tué l'adolescent noir de 17 ans. L'affaire profondément controversée a relancé le débat sur les lois de légitime défense et les questions raciales aux États-Unis. M. Zimmerman est né d'un père blanc et d'une mère hispanique.

Shellie Zimmerman a été condamnée à un an de probation et à 100 heures de service communautaire. Son mari n'a pas assisté à l'audience lors de laquelle sa peine a été annoncée.

PLUS:pc