NOUVELLES

Toledo surprend Perry en prolongation et remporte le Championnat de Montréal

08/09/2013 02:50 EDT | Actualisé 08/11/2013 05:12 EST

SAINTE-JULIE, Qc - D'un coup de cocheur d'allée, Esteban Toledo a fait disparaître la balle au fond de la coupe du troisième trou de prolongation pour un oiselet qui lui a permis de s'adjuger le titre du Championnat de Montréal, dimanche soir.

Toledo est ainsi devenu la quatrième recrue consécutive à remporter un tournoi sur le circuit réservé aux golfeurs de 50 ans et plus, après notamment le triomphe de Rocco Mediate la semaine dernière à la Classique Shaw Charity de Calgary.

En prolongation, Toledo et Kenny Perry ont attaqué le 10e trou, une normale-3 de 207 verges, après avoir pris d'assaut le 18e à deux reprises sans pouvoir faire de vainqueur. Ils s'étaient chacun contentés de normales, avant que Toledo ne cale son coup d'approche. Il a alors décoché un crochet du droit en guise de célébration, rappelant son passé de boxeur.

«Quand Perry a raté son coup roulé sur le troisième trou de prolongation, j'étais sous le choc, a confié Toledo, qui vise le titre de recrue de l'année sur le circuit des Champions. À ce moment-là, j'ai dit à mon cadet 'peu importe ce qui arrivera, ça va arriver ici.' J'ai juste été très chanceux de caler mon coup d'approche et de ne pas avoir un autre trou à disputer.»

Il s'agissait de la deuxième victoire de Toledo cette saison, après celle acquise le 5 mai au Championnat Insperity sur le troisième trou de prolongation, également. L'ex-boxeur avait alors vaincu Mike Goodes en réalisant une normale.

«On dirait que tout va dans le bon sens pour moi cette saison, a mentionné Toledo, qui a franchi le seuil du million de dollars de gains cette saison. Je suis très discipliné, je m'entraîne et je passe beaucoup de temps à m'améliorer. Je suis affamé, pas pour l'argent, mais pour le succès qui me permet de croire que je peux gagner encore, encore et encore. Je ne suis pas Fred Couples ou quelqu'un comme ça, mais au moins j'ai des objectifs et un rêve et je sais que je vais les atteindre.»

L'Américain Duffy Waldorf a terminé en troisième position à moins-4.

Toledo a remis une deuxième carte consécutive de 69 pour forcer la tenue de la prolongation. Il a orchestré une dernière poussée sur le neuf de retour en calant trois oiselets, se propulsant alors à égalité avec Perry à moins-5 (211). Ce total de moins-5 est le plus haut score cumulatif pour un tournoi de 54 trous depuis 2008, lorsque Jerry Pate avait remporté le Championnat Turtle Bay, disputé à Hawaii.

Perry, qui se déplaçait à l'aide d'une voiturette de golf dimanche, a ouvert la porte à Toledo en commettant un boguey au 17e trou. Il s'est finalement contenté d'une ronde finale de 70. L'Américain a admis après le tournoi qu'il souffrait d'une blessure au dos et aux pieds — car son commanditaire lui a fourni la mauvaise paire de souliers de golf en prévision du tournoi.

«J'ai eu des spasmes au dos ce matin (dimanche), a admis Perry. On dirait que quelqu'un me plante un pic à glace dans le talon droit. J'ai enfilé une nouvelle paire de souliers cette semaine et ça m'a immédiatement fait mal aux pieds. J'ai éprouvé de la difficulté à contenir la douleur la nuit dernière (...) Les souliers étaient terribles.»

L'Américain de 55 ans n'a toutefois rien enlevé à la recrue sur le circuit des Champions.

«Il a réalisé tout un coup. J'aime bien Esteban, c'est un bon gars, a convenu Perry. Il est talentueux. Il travaille fort, je suis très fier de lui. C'était tout un coup. Je lui ai dit 'On doit terminer ceci très rapidement. Je ne peux plus jouer d'autres trous. L'un d'entre nous doit caler un oiselet'. C'est triste pour moi, mais c'est bien pour Esteban. Beau boulot.»

Perry, qui a remporté deux tournois majeurs plus tôt cette saison en comblant un déficit de deux coups à l'aube de la ronde finale, espérait bien compléter la remontée pour savourer une troisième victoire cette saison. Il tirait de l'arrière par trois coups sur l'Allemand Bernhard Langer à l'aube de la ronde finale.

Langer s'est effondré en commettant deux doubles bogueys, avant de rebondir avec un oiselet sur le 18e et dernier vert. Le principal adversaire de Perry dans la course à la coupe Charles-Schwab a abouti à égalité en quatrième place à moins-3, en compagnie du Sud-Africain David Frost, de l'Américain Michael Allen et du Suédois Anders Forsbrand.

Au total, 16 golfeurs ont complété le tournoi sous la normale.

Les trois premiers vainqueurs du Championnat de Montréal, Larry Mize, John Cook et Mark Calcavecchia, n'ont jamais été dans le coup et ont terminé le tournoi à égalité à plus-3 au total des 54 trous.

Toledo empoche donc la bourse de 240 000 $US remise au vainqueur, ainsi que les 240 points au classement de la Coupe Charles-Schwab qui y sont associés.

PLUS:pc