POLITIQUE

L'ancien député péquiste Pierre Curzi est le président du Nouveau Mouvement pour le Québec

08/09/2013 12:28 EDT | Actualisé 08/11/2013 05:12 EST
PC

Pierre Curzi a été élu président et porte-parole du Nouveau Mouvement pour le Québec par acclamation, dimanche matin. L'ancien député péquiste renoue ainsi avec ses anciennes amours, soit l'implication citoyenne en vue de promouvoir l'indépendance du Québec.

Candidature spontanée, ce n'est que récemment qu'il a pris la décision de se présenter au poste de président par intérim occupé par Danic Parenteau, après s'être fait approcher par des membres au courant de l'été. «J'ai suivi la naissance de ce mouvement et j'ai participé à plusieurs activités. Je me retrouve beaucoup dans le NMQ, puisqu'il rejoint plusieurs de mes objectifs.»

«Je ne suis plus dans l'arène politique, je continue donc de travailler par conviction citoyenne. Mon implication au NMQ se fait dans une logique individuelle.»¸

Malgré tout, il sera difficile d'avoir une majorité d'élus indépendantistes à la prochaine élection selon le nouveau président. «S'il y a une réelle convergence, c'est théoriquement possible, oui. Ça va dépendre des partis.» Le NMQ prône l'idée de primaires indépendantistes dans certaines circonscriptions, notamment dans Laurier-Dorion, où le député libéral Gerry Sklavounos l'avait emporté en 2012.

Pierre Curzi se réjouit toutefois de voir la mobilisation citoyenne s'activer depuis le congrès de Convergence nationale, en mai dernier. «Le désir d'indépendance est très fort; on le voit dans les sondages que l'idée prime. Or, la volonté populaire ne se retrouve pas dans un seul parti.»

Outre ses nouvelles fonctions au NMQ, Pierre Curzi donne la réplique à Mario Dumont à l'émission Puisqu'il faut se lever depuis le 3 septembre. Il a présidé l’Union des artistes de 1996 à 2006 et a ensuite siégé à l'Assemblée nationale pour la circonscription de Borduas de 2007 à 2012.

Le prochain congrès du Mouvement aura lieu en février 2014.

De nouveaux noms au C.A. du NMQ

Notons l'arrivée de Réjean Parent, ancien président de la CSQ, et de Lauréanne Daneau, ancienne porte-parole du Mouvement, au conseil d'administration du NMQ. Jocelyn Beaudoin, Éric Bouchard, Jason Brochu-Valcourt, François Côté, Vincent Croteau, Atïm Léon, Anne Legaré, Danic Parenteau, André Poupart, Robin Philpot et Francis Robillard en feront aussi partie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Congrès de Convergence nationale