NOUVELLES

Des militants affirment que les rebelles syriens contrôlent Maaloula

08/09/2013 10:17 EDT | Actualisé 08/11/2013 05:12 EST

AMMAN, Jordanie - Un groupe de rebelles comprenant des combattants liés à al-Qaïda ont pris le contrôle d'un village chrétien au nord-est de Damas, ont affirmé dimanche des militants syriens, alors que les responsables du gouvernement soutenaient que les forces du régime gagnaient la bataille.

Il était impossible de vérifier de façon indépendante ces informations sur Maaloula, une communauté disputée située dans les montagnes, reconnue pour être l'un des derniers endroits où se parle toujours l'araméen, un ancien dialecte du Moyen-Orient. Ce village fait partie du patrimoine mondial reconnu par l'UNESCO.

L'avancée des rebelles, cette semaine dans la région, était commandée par le Front Al-Nosra, attisant chez les Syriens et les minorités religieuses la crainte du rôle joué par les islamistes extrémistes au sein des rebelles.

Il n'était pas possible de savoir immédiatement pourquoi l'armée n'a pu renforcer suffisamment ses troupes afin de prévenir l'avancée rebelle à seulement 43 kilomètres de la capitale. Des militants affirment que les forces de Bachar el-Assad sont occupées ailleurs.

Depuis l'Angleterre, l'Observatoire syrien des droits de l'homme a affirmé que le Front Al-Nosra, supporté par le Front de libération Qalamoun, est entré dans le village après de violents affrontements avec l'armée, samedi.

Selon Rami Abdurrahman, joint au téléphone par l'Associated Press, l'armée a reculé jusqu'en bordure du village et les deux groupes rebelles ont maintenant le plein contrôle de Maaloula.

Il a aussi soutenu que des combattants pro-gouvernement étaient terrés dans le village.

À présent, a rapporté M. Abdurrahman, l'armée encercle le village et contrôle ses issues.

De son côté, l'agence de presse d'État a affirmé que l'offensive de l'armée contre les rebelles progressait.

PLUS:pc