NOUVELLES

Mostra de Venise: Xavier Dolan repart bredouille, le Lion d'or à «Sacro GRA»

07/09/2013 04:09 EDT | Actualisé 07/11/2013 05:12 EST

VENISE, Italie - Le jeune réalisateur québécois Xavier Dolan est finalement reparti bredouille du Festival du film de Venise, alors que le jury du prestigieux événement n'a accordé aucune distinction à son quatrième long-métrage «Tom à la ferme».

Seule consolation, le réalisateur — qui occupe également le rôle principal dans son dernier film — a reçu vendredi le prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI) en marge du festival.

M. Dolan affirmait d'ailleurs que revenir les mains vides de cette 70e Mostra ne faisait pas partie de ses plans.

À Venise, c'est plutôt le film italien «Sacro GRA», un documentaire de Gianfranco Rosi à propos de la vie sur l'autoroute entourant Rome, qui a reçu les grands honneurs, et donc le célèbre Lion d'or.

M. Rosi a parlé de ce prix comme d'une percée pour les documentaires qui, pour la première fois, étaient inclus dans la lutte à l'honneur le plus prestigieux.

«Je ne m'attendais pas à remporter un prix si important avec un documentaire, a-t-il dit. C'était véritablement un acte de courage, une barrière a été abattue. Désormais, les documentaires sont enfin considérés comme les égaux des films de fiction, et donc, les documentaires sont du cinéma.»

M. Rosi, qui a passé deux ans dans une minifourgonnette à filmer des conversations avec des sujets aussi divers qu'un comte, un technicien paramédical et un botaniste s'occupant des palmiers bordant l'autoroute, a dédié son prix aux personnages du film «qui m'ont permis d'entrer dans leurs vies. Certains sont devenus des protagonistes involontaires, sans le savoir».

Il s'agit de la première fois en 15 ans où un film italien remporte le premier prix de la Mostra. Le précédent lauréat du titre avait été Gianni Amelio, en 1998, avec son film «The Way We Laughed».

Le Lion d'argent, pour le meilleur réalisateur, a quant à lui été remis au cinéaste grec Alexandros Avranas pour «Miss Violence», qui jette un regard dérangeant sur des agressions et de la violence sexuelle perpétrées par un grand-père.

L'acteur grec Themis Panou a été couronné meilleur acteur pour son rôle dans «Miss Violence», et la comédienne italienne Elena Cotta a été récompensée pour son interprétation dans «A Street in Palermo», d'Emma Dante, lors de la cérémonie de samedi.

Le Grand prix du jury a été décerné au film Jiaoyou ru réalisateur taïwanais Tsai Ming-liang.

Steve Coogan et Jeff Pope ont obtenu le prix du meilleur scénario pour le film «Philomena» du réalisateur britannique Stephen Frears.

Le jury, qui décidait des prix remis au dernier des 11 jours de festivités, était présidé par Bernardo Bertolucci.

PLUS:pc