NOUVELLES

Maldives: le premier président démocratiquement élu est forcé à un deuxième tour

07/09/2013 08:48 EDT | Actualisé 07/11/2013 05:12 EST

MALÉ, Maldives - Le premier président démocratiquement élu des Maldives, qui a été chassé du pouvoir l'an dernier, devra aller au deuxième tour après avoir échoué dans sa tentative d'obtenir une majorité claire lors du premier scrutin de la présidentielle de cet archipel de l'océan Indien.

La commission électorale a annoncé, tôt dimanche, que l'ancien président Mohamed Nasheed avait reçu 45 pour cent des votes lors du premier tour, samedi. Le 28 septembre, il affrontera le principal candidat de l'opposition, Yaamin Abdul Qayyom. Ce dernier, le frère de l'ex-autocrate Maumoon Abdul Gayoom, a récolté 25 pour cent des voix.

M. Nasheed est devenu président lors des premières élections multipartites du pays, en 2008, mettant fin à 30 ans de règne autocratique. Il a démissionné l'an dernier dans la foulée de manifestations populaires, et a par la suite affirmé qu'il avait été renversé par un coup d'État.

PLUS:pc