NOUVELLES

Zab Maboungou et Boucar Diouf remportent le prix Charles-Biddle

06/09/2013 04:34 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST

La danseuse-chorégraphe Zab Maboungou et l'humoriste-auteur Boucar Diouf ont reçu le prix Charles-Biddle, qui souligne l'apport exceptionnel d'une personne au développement culturel et artistique du Québec sur la scène nationale ou internationale.

Zab Maboungou est née à Paris et a grandi au Congo-Brazzaville. Elle a fondé en 1987 à Montréal la compagnie de danse Nyata Nyata. Boucar Diouf est né et a grandi dans la province du Sine, au Sénégal. Il s'est établi à Rimouski en 1991, où il a fait son doctorat en océanographie. Une fois qu'il est devenu professeur à l'Université du Québec à Rimouski, des étudiants charmés par son approche pédagogique l'ont poussé à s'inscrire aux auditions de Juste pour rire. Il a aussi animé les émissions Des kiwis et des hommes et Océania

Le prix Charles-Biddle, inspiré du nom du célèbre musicien de jazz québécois, récompense des personnes en fonction de trois critères : le rayonnement des réalisations sur le plan national ou international, la qualité des réalisations et la reconnaissance par les pairs ou par le grand public, ainsi que les retombées des réalisations sur le milieu culturel et l'ensemble de la société québécoise. 

Les lauréats du prix Charles-Biddle reçoivent une bourse de 2000 $ ainsi qu'une sculpture de bronze et de granit, œuvre de l'artiste québécoise Danielle Thibeault, originaire de Trois-Rivières. Cette sculpture représente un groupe de personnages en mouvement symbolisant l'importance des liens qui se créent entre les citoyennes et les citoyens du Québec.

PLUS:rc