NOUVELLES

Plus d'emplois et chômage en baisse au pays

06/09/2013 08:37 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

La progression de l'emploi, surtout à temps partiel et en Ontario, a permis au taux de chômage de reculer de 0,1 point de pourcentage en août par rapport au mois précédent, à 7,1 %. En tout, 59 200 emplois nets se sont ajoutés au Canada, ce qui est plus que les prévisions des analystes et ce qui efface les pertes d'emplois de juillet. 

Les économistes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur la création de 20 000 emplois le mois dernier. En juillet, le taux de chômage avait progressé de 0,1 point de pourcentage au Canada, à 7,2 %. En tout, 39 400 emplois nets avaient été éliminés ce mois-là, surtout chez les jeunes et au Québec.

Au Québec, le taux de chômage a reculé de 0,3 point de pourcentage en août, à 7,9 %, mais en raison de la baisse du nombre de travailleurs sur le marché du travail. La perte de 26 000 emplois à temps partiel a été compensée en partie par la création de 21 200 postes à temps plein au Québec le mois dernier. 

Des carrières d'avenir selon des passionnés de leur travail

De son côté, l'Ontario affiche un gain net de 43 600 emplois en août, essentiellement des postes à temps partiel. Le taux de chômage est passé de 7,6 % à 7,5 % dans cette province. L'emploi a aussi progressé à Terre-Neuve-Labrador, à l'Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Statistique Canada précise que les nouveaux postes ont surtout été créés dans les secteurs des soins de santé, de l'assistance sociale, de l'information, la culture et les loisirs ainsi que celui de l'hébergement et de restauration, de même que la construction. Les gains ont surtout été enregistrés chez les travailleurs de 55 ans et plus.

Pas d'enthousiasme chez les analystes

Cette progression de l'emploi au Canada laisse les économistes de la Banque TD plutôt froids. Ceux-ci soulignent que loin de voir l'ensemble du marché du travail canadien profiter de la création d'emplois, ce ne sont que des segments bien particuliers de celui-ci qui ont connu une hausse, soit celui des emplois à temps partiel ainsi que les emplois occupés par des travailleurs plus âgés.

La Banque TD s'attend à encore plus d'emplois créés au cours des prochains mois, encore là sans enthousiasme. Elle prévoit que de 10 000 à 15 000 emplois par mois devraient être créés d'ici la fin de l'année, ce qui devrait laisser le taux de chômage pratiquement inchangé.

L'opinion est la même du côté du Mouvement Desjardins, qui affirme que les nouvelles données de l'emploi ne changent en rien la situation de l'économie canadienne.

PLUS:rc