NOUVELLES

L'Impact perd les services de Bernardello et Lopez avant son match contre le Rev

06/09/2013 07:56 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Il faut croire qu'un malheure n'arrive jamais seul. Hernan Bernardello et Adrian Lopez, les deux nouveaux venus de l'Impact de Montréal, ont tous deux vu leur nom inscrit à la liste des blessés cette semaine.

Bernardello, le pugnace Argentin qui a semblé solidifier le milieu de terrain de l'équipe à ses quatre matchs avec le club, sera absent de quatre à six semaines en raison d'une entorse à la cheville gauche subie dans le match nul de 0-0 à Philadelphie, samedi dernier.

Lopez, un défenseur qui a effectué son premier tour de piste au Guatemala, lors du match de la Ligue des Champions de la CONCACAF face au C.D. Heredia, sera tenu à l'écart pour au moins six mois par la blessure au genou droit qu'il s'est infligée à l'entraînement, mardi.

Ajoutez à cela l'absence du milieu Andres Romero, qui est retourné chez lui pour assister à la naissance de ses jumeaux, et vous obtenez une formation lourdement handicapée pour le match que livrera le onze montréalais au Revolution de la Nouvelle-Angleterre, dimanche.

«Ça fait partie du jeu et on ne peut pas s'apitoyer sur notre sort, a dit l'entraîneur-chef Marco Schällibaum. Maintenant, on doit trouver des solutions.»

L'Impact (12-7-6) amorce le week-end avec 42 points, à égalité en tête de l'Association Est avec les Red Bulls de New York et le Sporting Kansas City, mais dispose de deux matchs en mains sur ses rivaux. Le Revolution (10-9-7) occupe la cinquième place avec 37 points.

Ces deux pertes laissent pratiquement l'Impact au même point qu'avant les signatures des deux joueurs et réduit de façon considérable la profondeur de l'équipe, qui aura un mois de septembre occupé avec les matchs de la MLS et de la Ligue des Champions.

La plus lourde perte est assurément celle de Bernardello, deuxième joueur désigné de l'équipe. Il était devenu un élément-clé aux côtés du vétéran Patrice Bernier à l'arrière du milieu de terrain, autant pour aider la défense que pour relancer l'attaque.

«C'est douloureux pour lui également, parce qu'il faisait très bien, a indiqué l'arrière Hassoun Camara. Il a apporté beaucoup de stabilité au milieu de terrain. Mais on doit travailler avec les joueurs qui sont à notre disposition.»

Schällibaum a essayé plusieurs joueurs et différentes formations à l'entraînement cette semaine afin de combler les pertes de Bernardello et Romero, qui est devenu un habitué du onze partant sur l'aile gauche au cours des dernières semaines.

Collen Warner pourrait prendre la place de Bernardello, tandis que Davy Arnaud devrait être de retour dans la formation partante, possiblement au milieu, lui qui a perdu sa place dans la formation à l'arrivée de Bernardello et n'est qu'utilisé en relève depuis.

«Ce n'est pas facile, a admis Arnaud. Je veux être sur le terrain pour chaque minute de chaque match. Mais nous avons gagné un match de 5-0 contre Houston. Vous ne pouvez pas vous attendre à beaucoup de changements après une performance comme celle-là.

«Je continue de travailler. Je respecte les décisions de l'entraîneur, mais ça ne veut pas dire que je n'ai pas envie de jouer.»

Sanna Nyassi pourrait aussi être considéré, particulièrement pour remplacer Romero à gauche.

L'Impact, qui retrouvera Schällibaum comme entraîneur-chef après une suspension de deux rencontres, sa quatrième de la saison, a compilé une fiche de 3-6-3 à l'étranger cette saison, mais l'avait emporté en Nouvelle-Angleterre l'an dernier. Les deux équipes sont sur une lancée de trois matchs sans revers.

PLUS:pc