NOUVELLES

Les Carabins résistent aux Gaiters

06/09/2013 11:11 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

Les Gaiters de l'Université Bishop's ont joué avec hargne et sans complexe, mais les Carabins avaient tout simplement trop d'armes.

Un texte d'Antoine Deshaies

Dans un match présenté à guichets fermés au Cepsum de l'Université de Montréal, vendredi, la troupe de Danny Maciocia a eu le dessus 44 à 18.

La victoire pourrait toutefois s'avérer coûteuse pour les Montréalais qui ont vu leur porteur étoile Rotrand Sené se blesser au genou au deuxième quart.

Avant de quitter le terrain, soulevé de terre par deux coéquipiers, Sené affichait 106 verges au compteur sur 13 courses. C'est d'ailleurs lui qui a marqué le premier touché du match grâce à une course de 4 verges.

Appelé à remplacer Sené, Nicolas Dubeau a prouvé être un dauphin plus qu'adéquat. Il a franchi 140 verges sur 20 portées. Au total, les bleus ont gagné 286 verges au sol.

« Rotrand m'a tout appris, a confié Dubeau, admiratif après le match. La ligne m'a ouvert de bonnes brèches et je courais pour Rotrand. J'espère qu'il reviendra bientôt. »

Après le match, les Carabins n'ont d'ailleurs pas précisé la nature exacte de la blessure à Sené.

Par la voie aérienne, Marc-Étienne Villeneuve a capté une passe de 13 verges de Gabriel Cousineau au deuxième quart.

En relève à Cousineau, Pierre-Luc Varhegyi a rejoint Maxime Fournier-Rioux sur 38 verges pour mettre le match hors de portée des Gaiters dans les dernières minutes du 4e quart.

Le quart de deuxième année est revenu à la charge en rejoignant Sean Thomas-Erlington sur 28 verges pour un dernier majeur.

Varhegyi a complété sa soirée avec quatre passes réussies en cinq tentatives, deux passes de touché et 77 verges.

Cousineau, de son côté, a montré des statistiques de 11 en 18 et une passe de touché pour 137 verges.

Le botteur Félix Ménard-Brière a quant à lui réussi quatre placements en quatre tentatives.

« Ça été un match extrêmement difficile, a affirmé l'entraîneur-chef des Carabins après le match. On a pu inscrire 19 points au dernier quart pour se distancer, mais ça reste un match très serré. Ça va nous servir plus tard en saison. »

Des Gaiters coriaces

Les visiteurs estriens ont offert une solide résistance aux Carabins. En début de match, le quart Jordan Heather a montré que sa brillante performance contre le Vert & Or dimanche n'était pas un coup de chance.

Bien protégé par une ligne étanche, le quart de cinquième année a su repérer ses receveurs à profusion. Il a notamment rejoint Yaata Nyantakyi avec une passe de 33 vergers au premier quart. Le réserviste Shane McDonald a aussi lancé une passe de touché, sur 2 verges à Geoff Coventry au troisième quart.

Le menaçant front défensif des Carabins a été limité à quatre sacs du quart.

Plusieurs blessés

La victoire pourrait être coûteuse pour les Carabins. Outre Rotrand Sené, les Montréalais ont aussi vu le bloqueur David Foucault et le demi défensif Nicolas Gauthier quitter le match en première demie.

Les Gaiters, quant à eux, ont notamment perdu les services du secondeur David Plourde.

Une première à McGill depuis 2002...

Pendant ce temps, de l'autre côté de la montagne, les Redmen de McGill ont battu les Stingers de Concordia 32 à 19. Il s'agit d'une première victoire depuis 2002 (un gain de 10-8 à la Coupe Dunsmore) des hommes en rouge contre leurs rivaux de l'ouest de Montréal. Cela met donc fin à une série de 15 défaites.

McGill l'a emporté 32-19 et a du même coup mis la main sur la Coupe Shaughnessy. Après une première demie plutôt terne, les deux attaques se sont mises en marche.

Le porteur Luis Guimont-Mota a tenu le premier rôle dans cette victoire attendue depuis très longtemps. Le joueur de deuxième année des Redmen a marqué deux touchés et récolté 111 verges au sol.

Kris Bastien a brillé pour les Stingers. Le receveur de passe a lui aussi inscrit deux touchés dans la défaite.

PLUS:rc