NOUVELLES

Le film «Tom à la ferme», du Québécois Xavier Dolan, a été primé à Venise

06/09/2013 04:08 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le quatrième long métrage du réalisateur québécois Xavier Dolan, «Tom à la ferme», a remporté vendredi le prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI) en marge du Festival du film de Venise.

Le jeune réalisateur a affirmé que cette reconnaissance avait fait tomber une pression qui pesait lourd sur ses épaules. Revenir bredouille ne faisait pas partie de ses plans.

«La pression de décevoir et je ne voulais pas voir les entêtes négatives du type "Tom à la ferme revient les mains vides"... alors que maintenant, c'est déjà le bout du monde», a-t-il dit en riant.

Ce film, présenté en première lundi à la 70e Mostra de Venise, avait reçu une ovation sentie que Xavier Dolan a qualifiée de «très sincère».

«Dans le passé, j'ai assisté à plusieurs manifestations où les applaudissements peuvent sembler protocolaires alors que là, les gens étaient très émus. C'était très beau», a-t-il mentionné.

«Tom à la ferme» est une adaptation de la pièce de théâtre du même nom du créateur Michel Marc Bouchard. L'auteur a collaboré avec Xavier Dolan pour l'adaptation du texte à l'écran.

L'histoire, véritable thriller psychologique, raconte comment Tom se rend à la campagne pour assister aux funérailles de son amant décédé dans un accident de la route. Il fait connaissance avec la famille de son amoureux disparu, qui ignore qui il est et ce qu'il a vécu avec le défunt.

Le thème de l'homosexualité est encore abordé, même si pour Xavier Dolan ce n'est pas le véritable fil conducteur de ce film.

«C'est pas au coeur du film. C'est plutôt un film sur la violence et sur l'intolérance en général. Le gouffre grandissant entre l'homme de la ville et l'homme des champs, sur le deuil, le mensonge et comment les gens se mentent à eux-mêmes», a expliqué Xavier Dolan.

Après Venise, «Tom à la ferme» s'amène au Festival du film de Toronto (TIFF). Le réalisateur quittera donc l'Italie pour revenir au Canada où commencera véritablement pour lui la véritable aventure médiatique de ce film.

Par la suite, le réalisateur qui a habitué son public à un rythme soutenu de production, promet de ne pas déroger à cette tendance.

«Je ne vous déshabituerai pas! Je suis déjà en préproduction de mon cinquième long métrage, que je tourne à l'automne avec Anne Dorval, Suzanne Clément et Antoine-Olivier Pilon», a confirmé Xavier Dolan.

Le tournage de cet autre film se poursuivra jusqu'en janvier.

Les projets ne manquent pas puisqu'en plus de cet autre long métrage, Xavier Dolan sera du prochain film de Charles Binamé où il tiendra le rôle principal aux côtés de Bruce Greenwood.

PLUS:pc