NOUVELLES

Le défenseur Eric Abidal nourrit du ressentiment à l'endroit de Barcelone

06/09/2013 10:50 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

PARIS - Eric Abidal nourrit du ressentiment quant à la façon dont sa carrière à Barcelone a pris fin et affirme qu'il n'a même pas été payé par le club alors qu'il était gravement malade.

Abidal, âgé de 34 ans, a subi une greffe du foie en avril dernier, ce qui l'a obligé à rater l'Euro 2012 et gardé éloigné du football pendant un an. Il a effectué quelques présences à Barcelone à son retour avant de se joindre à Monaco pendant l'inter-saison.

«Le problème, c’est que j’étais en fin de contrat. Dans ces cas-là, soit ton contrat est renouvelé, soit ça s’arrête. J’étais préparé aux deux situations, a confié Abidal dans une entrevue accordée au quotidien sportif L'Équipe. Ç'a été difficile à accepter, mais tu n’as pas le choix. L’aventure avec Barcelone est finie, mais je suis très content d’en avoir commencé une autre à Monaco.»

Mais Abidal a dit qu'il était déçu de la façon dont son départ a été annoncé.

«Ce qui a été difficile à comprendre, c’est le discours du Barça lors de ma dernière conférence de presse. En affirmant que c’était un choix professionnel, cela a mis le doute aux autres clubs, a poursuivi Abidal. Ce n’était même pas une question d’argent. La preuve, c’est que tous les mois où j’étais malade, le club ne m’a pas payé. Aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir la confiance de l’entraîneur et du président de Monaco. Je touche du bois, tout va bien. Mais c’est vrai que j’ai eu une période de doute.»

Abidal a joué les 90 minutes à chaque match de championnat de Monaco et a été sélectionné au sein de l'équipe de France pour le match de qualification pour la Coupe du monde face à la Georgie.

Après son transfert de Lyon en 2007, Abidal a disputé 125 matchs avec Barcelone, aidant le clulb catalan à remporter quatre championnats de la Liga et deux coupes d'Europe. Il a établi des liens étroits avec l'ancien entraîneur Pep Guardiola, qui est désormais en charge du Bayern Munich.

«C’est une personne qui m’apprécie énormément et avec qui je suis toujours en contact, a dit Abidal. C’est un très grand entraîneur, c’est lui qui m’a donné ma chance. S’il avait toujours été là, j’aurais peut-être pu continuer (avec Barcelone).»

PLUS:pc