NOUVELLES

La finale sera une reprise entre Williams et Azarenka à Flushing Meadows

06/09/2013 06:15 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Serena Williams dominait encore sans partage aux Internationaux de tennis des États-Unis, vendredi, en demi-finale, remportant le premier set à zéro, avant que sa rivale Na Li ne parvienne finalement à chauffer la numéro un mondiale.

Mais la bataille a été de courte durée.

La championne en titre a remporté les sept premiers jeux, puis s'est retrouvée en retard d'un bris tôt dans le deuxième set, avant de reprendre rapidement le dessus en route vers un gain de 6-0, 6-3 contre la cinquième tête de série.

Le seul véritable moment de suspense est survenu dans l'avant-dernière partie — qui s'est étirée sur huit égalités et 13 minutes et 49 secondes. Li a sauvé six balles de match, mais cela aura seulement retardé l'inévitable. Williams a perdu deux points dans la partie suivante, mais s'est reprise et a terminé le tout par un cri senti de victoire après un service gagnant de 172 km/h.

«Ce fut plus ardu à la fin. J'ai été un peu anxieuse, mais j'ai été finalement en mesure de conclure», a dit Williams.

Ce gain permet une reprise de la finale de l'an dernier entre Williams et Victoria Azarenka, qui a vaincu l'Italienne Flavia Pennetta, 83e au monde, 6-4 et 6-2 vendredi dans l'autre demi-finale.

Le premier set du match de Williams était le troisième consécutif remporté par l'Américaine à zéro, et lorsqu'elle a gardé son service au début de la seconde manche, elle gagnait ainsi une 24e partie consécutive à Flushing Meadows, remontant à son match de dimanche dernier contre sa jeune compatriote Sloane Stephens.

Ce dimanche, Williams prendra part à une 21e finale de Grand Chelem. Elle tentera de décrocher son cinquième titre aux Internationaux des États-Unis et son 17e titre de Grand Chelem en carrière.

Azarenka devra sans nul doute générer son meilleur tennis pour avoir une chance de vaincre Williams en sol américain.

«Nous avons toujours des bons matchs l'une contre l'autre. (...) Elle est une très bonne joueuse et elle relève son jeu lorsque cela compte vraiment», a exprimé Williams.

Azarenka, championne en Australie en 2012 et 2013, tentera de devenir la première femme à remporter les tournois majeurs sur surface dure à Melbourne et New York la même année depuis Martina Hingis en 1997.

Azarenka a toutefois fait sa place en finale en criant et peinant. Dans une partie marquée par des signes de nervosité et de nombreux bris de service, la deuxième tête de série l'a emporté malgré 25 fautes directes et seulement 15 coups gagnants. Il y a eu seulement cinq parties au service remportées, mais Azarenka a obtenu quatre d'entre elles.

Après avoir gagné son service pour la dernière fois, concluant finalement la victoire contre Pennetta à son troisième point de match, Azarenka a laissé aller le dernier cri parmi de nombreux autres pour célébrer l'atteinte de sa quatrième finale de Grand Chelem.

«Je ne pouvais trouver mon rythme au début, a-t-elle fait valoir. J'ai senti que je précipitais trop mes coups. Je ne pouvais mettre la balle en jeu. C'est bien que je sois restée forte, et que j'aie pu bien jouer en retour à des moments clés.»

Azarenka a porté sa fiche à 31-1 sur surface dure cette saison, la meilleure au sein du circuit de la WTA.

Revers des soeurs Williams en double

Par ailleurs, Serena et sa soeur Venus Williams ont subi un revers en double en demi-finale, vendredi soir, face à la paire formée des Tchèques Lucie Hradecka et Andrea Hlavackova, cinquièmes têtes de série.

Les soeurs Williams se sont avouées vaincues en deux sets, 6-4 et 6-2.

Il s'agit d'un beau tournoi pour Andrea Hlavackova, âgée de 27 ans. Elle avait remporté plus tôt le titre de double mixte avec son partenaire Max Mirnyi.

En finale du double féminin, Hlavackova et Hradecka en viendront aux prises avec les Australiennes Ashleigh Barty et Casey Dellacqua, huitièmes têtes de série.

PLUS:pc