NOUVELLES

La Corée du Sud interdit les importations de poissons pêchés au Japon

06/09/2013 03:11 EDT | Actualisé 06/11/2013 05:12 EST

SÉOUL, Corée du Sud - Toutes les importations de poissons pêchés sur la côte nord-est du Japon seront dorénavant interdites en Corée du Sud, ont annoncé les autorités locales, vendredi.

Séoul a indiqué avoir pris cette décision en raison des inquiétudes croissantes de la population face à la fuite d'eau hautement radioactive dans l'océan Pacifique près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, au Japon.

Les activités de pêche de la préfecture de Fukushima sont pratiquement toutes suspendues et les poissons pêchés dans les autres préfectures des environs ne sont vendus que si les tests effectués déterminent qu'ils sont propres à la consommation.

Or, l'interdiction du gouvernement sud-coréen s'applique à huit préfectures longeant plus de 700 kilomètres de la côte japonaise et ce, même si les autorités japonaises y testent les stocks de poissons pêchés.

Séoul soutient que le gouvernement japonais n'a pas fourni suffisamment d'informations quant à la stratégie envisagée pour remédier au problème d'eau contaminée à la centrale de Fukushima, indique-t-on dans un communiqué publié par le ministère des Pêches de la Corée du Sud.

La compagnie niponne administrant la centrale, Tepco, a reconnu que des tonnes d'eau radioactive s'étaient déversées dans le Pacifique, plus de deux ans après le séisme et le tsunami de mars 2011.

Les récentes fuites de réservoirs contenant de l'eau contaminée qui servait à refroidir les réacteurs n'ont fait que rajouter aux craintes que la quantité d'eau radioactive soit devenue ingérable.

PLUS:pc