NOUVELLES

Un crocodile et des serpents en liberté saisis dans un appartement de Gatineau

05/09/2013 04:27 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST

GATINEAU, Qc - Un crocodile, cinq serpents non venimeux, une tortue serpentine, un iguane vert et un dragon barbu: ce n'est pas dans un zoo mais bien dans un appartement de Gatineau que tous ces reptiles ont été trouvés, jeudi matin.

C'est à la suite d'informations transmises par le public que la police de Gatineau s'est rendue dans le logement de la rue Hupé munie d'un mandat de perquisition.

Le porte-parole de la police de Gatineau, Pierre Lanthier, indique que le crocodilien caïman spectacle qui a été saisi mesure 20 pouces, mais qu'il peut atteindre 8 pieds et peser 300 livres à l'âge adulte.

Selon les premières vérifications effectuées par les employés de la Ville, ce serait la deuxième fois qu'un crocodile est localisé à Gatineau dans de pareilles circonstances.

Trois des cinq serpents trouvés se déplaçaient en toute liberté, ce qui contrevient aux lois et règlements en vigueur, ajoute M. Lanthier. Il s'agit d'un python birman de 91 pouces, de trois boas constricteurs de 87, 64 et 63 pouces et d'un python royal de 42 pouces.

L'iguane vert mesure 3 pieds et était en liberté, tout comme le dragon barbu de 15 pouces. La tortue serpentine était maintenue illégalement en captivité, fait valoir M. Lanthier.

Tous ces reptiles ont été confiés au Little Ray's Reptiles Zoo situé à Ottawa. Les policiers ont également mis la main sur un chien pitbull, sans licence, qui a été remis à la SPCA.

Le propriétaire, un homme de 24 ans, n'était pas présent lors de la perquisition. M. Lanthier soutient qu'il pourrait recevoir plusieurs constats d'infraction pour avoir été en possession d'animaux exotiques pouvant présenter un danger.

Des infractions liées à la Loi sur la faune pourraient également être déposées.

M. Lanthier assure qu'un suivi sera fait pour déterminer comment le propriétaire s'est procuré cet éventail d'animaux exotiques.

Cette découverte — pour le moins surprenante — n'est pas sans rappeler le drame qui a secoué la petite municipalité de Campbellton au Nouveau-Brunswick, en août, alors que deux enfants sont décédés après avoir été asphyxiés par un python de Seba.

PLUS:pc