NOUVELLES

TIFF:Cory Monteith offre une performance «remarquable» dans ses 2 derniers films

05/09/2013 11:03 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST

TORONTO - Les deux derniers films dans lesquels aura joué l'acteur canadien Cory Monteith, décédé cet été d'une surdose de drogue, devraient dévoiler aux cinéphiles du Festival international du film de Toronto toute l'étendue du talent du comédien.

La réalisatrice de «All the Wrong Reasons», Gia Milani, a souligné avoir été incapable de revoir son film après avoir appris la mort, en juillet, de Cory Monteith, l'une des têtes d'affiche de la populaire série télévisée «Glee».

La comédienne Karine Vanasse partage la vedette avec le défunt acteur dans «All the Wrong Reasons» et y interprète sa femme Kate. Incapable d'approcher son épouse, qui souffre du syndrome de stress post-traumatique, le personnage de Cory Monteith, un ambitieux gérant de magasin, se console dans les bras d'une autre femme.

Selon Mme Milani, ce rôle est un personnage à mille lieux du Finn Hudson de la comédie musicale «Glee» et Cory Monteith a dévoilé, avec «All the Wrong Reasons», «toutes les nuances de son jeu», a-t-elle affirmé. La cinéaste estime également que l'acteur, décédé à l'âge de 31 ans d'une surdose d'héroïne et d'alcool, possédait un talent «que le public ne soupçonnait pas».

Mme Milani a expliqué, en entrevue jeudi, qu'elle s'était résolue à ne pas regarder son film avant la première mondiale, prévue ce dimanche au TIFF. Par ailleurs, le tout dernier long métrage dans lequel aura joué Cory Monteith, «McCanick», y sera projeté le lendemain.

Ces deux films démontrent le côté plus dramatique et mature du jeu de Cory Monteith et selon la directrice de la programmation internationale du TIFF, Jane Schoettle, l'acteur offre une «performance remarquable» dans «McCanick».

Le film raconte l'histoire d'un voyou qui tente de laver sa réputation après avoir purgé une peine d'emprisonnement de sept ans.

PLUS:pc