NOUVELLES

Le TSX grimpe avec les données sur l'emploi aux États-Unis et Bombardier

05/09/2013 05:11 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de jeudi sur un gain, appuyée par les nouvelles touchant à certains poids lourds du parquet et la publication de données positives sur l'emploi aux États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 87,25 points pour terminer la journée à 12 845,06 points. Le dollar canadien s'est quant à lui déprécié de 0,13 cent à 95,18 cents US.

La firme d'investissement privé Directional Aviation Capital a annoncé son intention de racheter la division de multipropriété d'avions et de courtage de vols nolisés de Bombardier (TSX:BBD.B), Flexjet, pour 185 millions $. Les nouveaux propriétaires pourraient aussi commander jusqu'à 245 avions à Bombardier, pour une valeur atteignant jusqu'à 5,2 milliards $ US.

L'action de Bombardier a pris 26 cents, soit 5,5 pour cent, à 4,98 $.

Par ailleurs, le quotidien Wall Street Journal rapportait que le fabricant de téléphones intelligents BlackBerry (TSX:BB) avait réduit la liste d'acheteurs potentiels pour ses actifs et espérait pouvoir tenir une enchère à ce sujet d'ici le mois de novembre. Son action s'est adjugée jeudi 32 cents à 11,60 $.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 6,61 points à 14 937,48 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 9,74 points à 3658,78 points et que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 2 points à 1655,08 points.

À la veille de la publication du rapport gouvernemental sur le marché de l'emploi américain pour le mois d'août, la firme de service de paie ADP a indiqué que le secteur privé avait créé 176 000 emplois le mois dernier. Les économistes s'attendent à ce que le gouvernement fasse état de la création d'environ 180 000 emplois pour le mois dernier.

En outre, le nombre d'Américains ayant demandé des prestations d'assurance-emploi a reculé de 9000 la semaine dernière pour atteindre le nombre désaisonnalisé de 323 000, son plus faible niveau depuis juin 2008.

Par ailleurs, l'indice du secteur des services de l'institut des gestionnaires en approvisionnement a grimpé à 58,6 points en août, par rapport à 56 points en juillet. Il s'agit de son plus haut niveau depuis décembre 2005. Une composante de l'indice sur l'embauche a grimpé à 57 points, son plus haut niveau en six mois.

Les titres du secteur de la finance ont affiché la plus importante croissance sur le parquet torontois, soit 1,37 pour cent. L'action de la Banque Royale (TSX:RY) a avancé de 1,08 $ à 66,56 $.

Le cours du pétrole brut a progressé après que le gouvernement américain eut indiqué que ses réserves de pétrole et d'essence avaient davantage diminué que prévu pendant la semaine terminée le 30 août, ce qui pourrait signaler que la demande est vigoureuse.

Le baril de brut a avancé de 1,14 $ US à 108,37 $ US à la Bourse des matières premières de New York, ce qui a aidé le secteur torontois de l'énergie à prendre 1,26 pour cent. Le titre de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a gagné 83 cents à 45,45 $.

Le cours du cuivre est resté inchangé à 3,24 $ US la livre à New York. Le secteur des métaux de base a grimpé de 0,6 pour cent et l'action de First Quantum Minerals s'est emparée de 22 cents à 18,15 $.

Les titres aurifères ont été ceux qui ont le plus pesé sur le TSX jeudi, avec un recul de trois pour cent. Le prix du lingot d'or a lui-même cédé 17 $ US à 1373 $ US l'once à New York. L'action de Goldcorp (TSX:G) a retraité de 1,02 $ à 30,48 $.

PLUS:pc