DIVERTISSEMENT

Le TIFF dévoile le Projet David Cronenberg

05/09/2013 02:23 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST
Martine Côté

À quelques heures de l’ouverture officielle du 38e Festival international du film de Toronto, les codirecteurs du TIFF annoncent une série de célébrations autour de l’oeuvre du réalisateur canadien David Cronenberg. Pendant un peu plus de deux mois, le TIFF Bell Lightbox sera l'hôte d’une grande exposition, d’une rétrospective des films de Cronenberg, la plupart restaurés, et de quelques projets multimédias interactifs.

Le TIFF, l’un des festivals majeurs sur la planète cinéma, est, le reste de l'année, une cinémathèque et un lieu de conservation du cinéma canadien. C’est à ce titre que les codirecteurs Piers Handling et Noah Cowan ont dévoilé le Projet David Croneberg.

«Un jour, Noah et Piers m’ont dit: “ laisse-nous être ta poubelle !”», explique en riant David Cronenberg en conférence de presse. Les deux hommes à la tête du TIFF voulaient conserver les éléments les plus évocateurs des tournages de Cronenberg : costumes, décors et créatures fantastiques qu’a pu inventer Cronenberg depuis 20 ans.

L’exposition, présentée du 1er novembre 2013 au 19 janvier 2014, s’articulera autour des thèmes abordés dans le cinéma de Cronenberg: soit la sexualité trouble, la recherche de figures paternelles, l'identité et la science. Les visiteurs trouveront des objets liés à l’ensemble de la filmographie de Cronenberg, de Stereo (1969) jusqu'à Cosmopolis (2012).

Un projet Cronenberg ne serait pas «cronenbergien» sans une part de science-fiction flirtant avec la réalité virtuelle. Les cinéphiles pourront ainsi plonger dans une expérience de réalité immersive en devenant un personnage des films de Cronenberg grâce à un outil d’intelligence artificielle appelé POD (personal-on-demand). Les curieux peuvent déjà se procurer la clé pour entrer dans l'univers de Cronenberg en cliquant ici.

«Maps to the Stars», le prochain film de David Cronenberg

David Cronenberg vient de terminer le tournage de son nouveau film, le premier en sol américain. Aux fins du tournage, il a fait allumer les fameuses lettres de l'enseigne d'Hollywood, ce qui avait provoqué, ce soir-là, un torrent de gazouillis sur Twitter; les gens se demandant pourquoi le signe Hollywood était soudainement éclairé. Certains avaient lancé à la blague que des extraterrestres étaient derrière cette manœuvre. Une idée qui avait souri au plus martien des cinéastes canadiens. Le film, qui met en vedette Robert Pattinson, John Cusack et Julianne Moore, explore les démons d’une société obsédée par la célébrité. On attend sa sortie à l’automne 2014.

L’exposition David Cronenberg Evolution au TIFF Bell Lightbox de Toronto

Du 1er novembre 2013 au 19 janvier 2014

En tournée dans quelques villes. Détails a venir.