NOUVELLES

Le nouveau pilote Red Bull Daniel Ricciardo soulagé que l'attente soit terminée

05/09/2013 02:48 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST

MONZA, Italie - Soulagé que l'attente soit terminée, Daniel Ricciardo se prépare mentalement à relever le défi de piloter une Red Bull l'an prochain.

Après des semaines de spéculations, Red Bull est allé chercher Ricciardo chez Toro Rosso et a conclu avec lui une entente à long terme, lundi. L'Australien remplacera son compatriote Mark Webber, qui quittera la F1 à la fin de la campagne.

Ricciardo, 24 ans, était considéré comme le favori pour obtenir le volant libre chez Red Bull depuis le Grand Prix de Hongrie, à la fin du mois de juillet. On s'attendait initialement à ce qu'une décision soit annoncée au Grand Prix de Belgique, il y a deux semaines. On a ensuite évoqué la possibilité que Kimi Raikkonen ou même Fernando Alonso succède à Webber.

«C'est un soulagement maintenant qu'il n'y ait plus de spéculation, qu'il n'y ait plus besoin d'éviter les questions... J'ai appris la nouvelle quelques jours avant l'annonce, mais je ne le savais pas encore à Spa, alors aucun mensonge n'a été prononcé, a déclaré Ricciardo, jeudi, à l'approche du Grand Prix d'Italie de ce week-end. Tout le monde le sait maintenant, alors tant mieux. J'ai encore huit courses à disputer cette année, et je compte faire mes adieux à Toro Rosso de la bonne façon.»

Le meilleur résultat de Ricciardo cette saison est une septième place décrochée au Grand Prix de Chine en avril. Il a terminé quatre fois parmi les 10 premiers. On s'attend toutefois à ce qu'il fasse beaucoup mieux aux côtés du triple champion du monde en titre Sebastian Vettel et obtienne des récoltes de points beaucoup plus importantes dans une voiture plus rapide.

«J'adorerais être aussi compétitif que possible, aussi vite que possible, a dit Ricciardo. J'ai eu la chance de passer du temps avec Red Bull comme pilote de réserve. D'ici décembre, j'espère, il y aura déjà une bonne relation avec les gars et j'aurai une bonne idée de leur façon de travailler. Mais j'ai une longueur d'avance.»

Webber a eu une relation difficile par moments avec Vettel au fil des années, mais il s'attend à ce que Ricciardo s'adapte bien.

«C'est un scénario parfait pour l'équipe, il s'intégrera très bien. Il sait comment se comporter, alors tout ira bien, a dit Webber. C'est rare de voir des Australiens en F1, alors c'est bien de pouvoir se passer le flambeau entre nous au sein d'une équipe qui a beaucoup de succès.»

De son côté, Alonso a profité de l'occasion pour reconfirmer son dévouement à l'endroit de Ferrari — pour le reste de sa carrière, espère-t-il.

«Il y avait tellement de rumeurs que j'allais rejoindre Red Bull, que j'allais prendre un congé sabbatique... Mais j'ai encore trois ans et demi à faire à mon contrat avec Ferrari, que j'entends respecter et, j'espère, prolonger un peu, a déclaré l'Espagnol de 32 ans. Je veux conclure ma carrière au sein de la meilleure équipe au monde, c'est-à-dire Ferrari.»

PLUS:pc