NOUVELLES

Green Mountain consolide sa production canadienne de café à Montréal

05/09/2013 05:35 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le producteur de café et cafetières Green Mountain Coffee Roasters (NASDAQ:GMCR), comme pour ses marques Van Houtte et Keurig, a annoncé jeudi la consolidation de sa production canadienne de café et dosettes à son usine de Montréal, ce qui se traduira par la fermeture de ses installations de Toronto et la mise à pied de 120 travailleurs.

La fin de la production à l'usine de Toronto est prévue pour le 5 mars. Les travailleurs qui seront licenciés représentent environ deux pour cent de la main-d'oeuvre mondiale d'environ 6250 employés de l'entreprise.

Brian Kelley, président et chef de la direction de Green Mountain a expliqué qu'après analyse des coûts d'exploitation de ses différents sites et qu'en raison de l'impossibilité d'accroître les activités de l'usine de Toronto, l'entreprise avait jugé «évident» que la consolidation de sa production canadienne à Montréal était la bonne décision d'affaires.

Green Mountain a procédé cette année à l'agrandissement et la modernisation de son usine de Montréal, dont la superficie a gagné plus de 40 pour cent et la capacité de production a augmenté «de manière significative», a indiqué M. Kelley.

Holding GMCR, une filiale de Green Mountain Coffee Roasters, avait d'ailleurs annoncé en juin un investissement de 55 millions $ pour l'usine située dans le quartier St-Michel. Le gouvernement du Québec avait allongé une subvention de cinq millions $ pour le projet.

L'investissement devait notamment entraîner l'embauche de quelque 180 personnes, ce qui devait permettre à la société de franchir le cap des 1000 employés à Montréal.

Green Mountain Coffee Roasters est établie à Waterbury, dans l'État du Vermont.

PLUS:pc