NOUVELLES

Dominion Diamond a perdu 19,1 millions $ au deuxième trimestre

05/09/2013 09:41 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST

TORONTO - Dominion Diamond (TSX:DDC), la compagnie anciennement connue sous le nom de Harry Winston, a épongé une perte de 19,2 millions $ au deuxième trimestre, en raison de frais de restructuration et d'autres dépenses, après avoir engrangé un profit de 4,6 millions $ il y a un an.

Les ventes consolidées de diamants bruts provenant des mines Diavik et Ekati, dans les Territoires du Nord-Ouest, ont totalisé 261,8 millions $, comparativement à 61,5 millions $ au même moment l'an dernier.

Dominion a indiqué que la perte comprend 5,4 millions $ en frais de restructuration aux bureaux belges de l'entreprise et 10,6 millions $ en frais en lien avec l'annulation de la marge de crédit précédemment obtenue pour l'acquisition d'Ekati.

Exception faite de ces éléments, la compagnie dévoile un profit net consolidé de 11,1 millions $ ou 13 cents par action.

La perte nette consolidée attribuable aux actionnaires s'élève à 16,3 millions $ ou 19 cents par action, comparativement à un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 4,8 millions $ ou six cents par action l'an dernier.

Dominion a changé de nom quand elle a décidé de vendre ses activités de bijouterie de luxe Harry Winston pour se concentrer uniquement sur ses activités minières.

PLUS:pc