NOUVELLES

De rares militants des droits de la personne manifestent à Saint-Pétersbourg

05/09/2013 05:16 EDT | Actualisé 05/11/2013 05:12 EST

SAINT-PÉTERSBOURG, Russie - Répartis le long de la principale artère de Saint-Pétersbourg, une dizaine de militants russes ont organisé des manifestations individuelles, jeudi, afin d'attirer l'attention des dirigeants des pays du G20 sur les violations des droits de la personne en Russie.

Le militant Iosiph Skakovsky a expliqué que les manifestants avaient mené leurs actions individuellement parce que les rassemblements sont souvent interdits ou dispersés par la police.

La militante Natalia Tsymbalova a déclaré qu'elle manifestait contre «la discrimination visant les minorités sexuelles, la falsification des élections, les pressions contre les organisations non gouvernementales et les violations de la liberté de réunion».

Son affiche, qu'elle a confectionnée elle-même, proclamait que le président russe ment quand il dit que les homosexuels ne sont pas discriminés en Russie. «Il y a de la discrimination. Parlez franchement de la Russie!», disait l'affiche.

Une nouvelle loi russe interdisant la «propagande» sur l'homosexualité destinée aux mineurs a suscité des critiques du monde entier.

La police a vérifié les documents d'identité des manifestants, mais ne les a pas empêchés de poursuivre leurs actions.

PLUS:pc