NOUVELLES

Une jeune Afghane soupçonnée d'une vaste fraude bancaire à Kaboul

04/09/2013 05:02 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

KABOUL - Une jeune femme qui travaillait dans une importante banque de Kaboul, en Afghanistan, s'est volatilisée avec 1,1 million $ US, ont annoncé les autorités mercredi.

Les autorités afghanes tentent de retracer la suspecte et ses nombreux complices présumés, et un avis de recherche international a été lancé. Cette affaire est une nouvelle source d'embarras pour le secteur bancaire de l'Afghanistan, déjà affligé par une corruption répandue et les menaces des extrémistes et des criminels.

Shokofa Salehi, âgée de 22 ans, travaillait depuis trois ans dans la division des transferts d'argent au siège de la banque Azizi à Kaboul, ont déclaré les autorités. La banque Azizi est l'une des principales institutions qui prêtent de l'argent dans la capitale afghane.

La jeune femme est disparue il y a environ deux mois, selon le directeur de la banque, Inayatullah Fazli. Les enquêteurs pensent qu'elle a transféré 1,1 million $ des coffres de la banque vers les comptes de ses complices. En plus de la jeune femme, neuf autres personnes seraient impliquées dans cette fraude.

Une «alerte rouge» diffusée par Interpol affirme que Shokofa Salehi est recherchée pour fraude et abus d'autorité. Les autorités afghanes pensent qu'elle a utilisé de faux documents au nom de Samira pour se rendre en Inde après avoir transféré l'argent. Les autorités ne savent pas à quel endroit elle pourrait se trouver.

Deux suspects ont déjà été arrêtés à Dubaï, a indiqué un haut responsable de la police afghane, le général Aminullah Amarkhail. L'un des suspects est soupçonné d'avoir dépensé 850 000 $ de l'argent volé pour l'investir dans une entreprise de pneus et d'autres entreprises à Dubaï.

Les parents de la jeune femme font partie des suspects, a précisé le général Amarkhail. Ils seraient rentrés à Kaboul après avoir accompagné leur fille en Inde, mais ils n'ont pas été retrouvés par les autorités.

PLUS:pc