NOUVELLES

Rumeurs d'agression: le Vatican rappelle son émissaire en République dominicaine

04/09/2013 04:44 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

SANTO DOMINGO, République dominicaine - Le Vatican a rappelé l'émissaire du pape en République dominicaine, mercredi, alors que les autorités du pays enquêtent sur des rumeurs d'agressions sexuelles contre des enfants.

Un communiqué diffusé par le porte-parole du Vatican précise que l'Église a ouvert une enquête au sujet du nonce apostolique, l'archevêque Josef Wesolowski.

Le communiqué du père Federico Lombardi ne précise pas la nature des allégations portées contre le prélat, originaire de la Pologne.

Un nonce apostolique est l'ambassadeur du pape dans un pays. Le rappel d'un tel dignitaire est un événement rare au Vatican.

Le procureur général de la République dominicaine a annoncé avoir ouvert une enquête sur les «rumeurs» d'agressions sexuelles entourant l'archevêque.

Le procureur, Francisco Dominguez Brito, a précisé que son bureau n'avait reçu aucune plainte formelle, mais avait décidé d'ouvrir une enquête après la diffusion de reportages sur le sujet dans les médias du pays.

Le départ soudain de l'archevêque Wesolowski de la République dominicaine au cours des derniers jours a provoqué un torrent de spéculations dans les médias locaux.

Le réseau de télévision NCDN, citant une déclaration du directeur d'un groupe communautaire, a rapporté que l'archevêque avait dormi dans la même chambre que plusieurs jeunes garçons dans sa maison au bord d'une plage.

Les allégations concernent également un autre prêtre ami de l'archevêque, le père Alberto Gil Wojciech, aussi originaire de la Pologne. Il se trouvait dans son pays natal quand les allégations ont fait surface et il n'est pas retourné en République dominicaine depuis.

PLUS:pc