NOUVELLES

Le président russe accuse le secrétaire d'État américain de mentir sur la Syrie

04/09/2013 04:20 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

MOSCOU - Le président russe a qualifié le secrétaire d'État américain de menteur, mercredi, pour avoir nié que des extrémistes d'Al-Qaïda combattent aux côtés de l'opposition dans la guerre civile en Syrie.

S'exprimant devant le Conseil russe des droits de l'homme, Vladimir Poutine s'est rappelé d'avoir regardé à la télévision un débat au Congrès américain, lors duquel John Kerry a nié la présence d'Al-Qaïda en Syrie, même s'il est au courant que des membres du groupe extrémiste Jabhat al-Nusra, lié au réseau terroriste international, participent aux combats sur le terrain.

«C'était très déplaisant et surprenant pour moi», a déclaré M. Poutine au sujet des propos de M. Kerry devant le Congrès. «Nous leur parlons (les Américains) et nous assumons que ce sont des gens décents, mais il (John Kerry) ment et il sait qu'il ment. C'est triste.»

M. Poutine a répété la position de son pays face à la crise en Syrie, soit que tout recours à la force sans l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU équivaudrait à une agression.

PLUS:pc