NOUVELLES

Le maire de Calgary critique le projet de charte des valeurs québécoises

04/09/2013 11:28 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

CALGARY - Le maire de Calgary ne compte pas se rétracter pour ses récents commentaires sur la Charte des valeurs québécoises envisagée par le gouvernement du Québec concernant les symboles religieux et la laïcité de l'État.

Le maire Naheed Nenshi a déclaré le week-end dernier que la lutte pour les droits de la personne va se poursuivre alors qu'il faisait référence au projet du gouvernement Marois.

Cette charte interdirait aux fonctionnaires de porter des symboles religieux lorsqu'ils sont au travail.

M. Nenshi en a rajouté mardi en qualifiant le projet du gouvernement péquiste de «proposition de politique publique horrible qui montre de l'intolérance».

Le maire Nenshi a également affirmé que les Québécois qui se sentiraient comme des indésirables dans leur province, en raison de cette charte des valeurs, seraient les bienvenus à Calgary.

A Québec, le ministre Jean-Francois Lisée s'est montré en désaccord avec l'interprétation du maire Nenshi de la Charte des valeurs québécoises. Selon le ministre Lisée, une plus grande neutralité de l'État est un signe de progrès et de modernité.

PLUS:pc