NOUVELLES

Le chanteur Kanye West est vertement critiqué pour un concert au Kazakhstan

04/09/2013 11:09 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - La Fondation pour les droits de l'homme a critiqué le chanteur Kanye West pour avoir offert un spectacle lors d'un mariage au Kazakhstan, rejoignant plusieurs détracteurs qui estime qu'il a légitimé les violations des droits de l'homme commises par le président du pays.

M. West a chanté lors du mariage du petit-fils de Nursultan Nazarbaïev, samedi dernier. Le groupe de défense des droits de l'homme a comparé cette prestation à une visite, un peu plus tôt cette année, de Jennifer Lopez au Turkménistan, un autre pays au bilan peu reluisant en termes de respect des droits de l'homme.

Le président de la fondation Thor Halvorssen a affirmé, par voie de communiqué, que le Kazakhstan est un «trou noir» en termes de droits de l'homme, où les artistes comme Kanye West seraient emprisonnés pour exprimer leurs opinions.

Le publiciste du chanteur n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Selon la fondation, le président Nazarbaïev sape les droits politiques de son peuple, bâillonne les médias et kidnappe les proches de dissidents pour garder le pouvoir.

PLUS:pc