NOUVELLES

Le Canada perdu du terrain au chapitre de l'innovation, dit le Conference Board

04/09/2013 06:38 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Bien que le classement de la capacité concurrentielle du Canada demeure inchangé par rapport à l'an dernier, le pays perd du terrain au chapitre de l'innovation en raison de l'insuffisance des investissements en recherche et développement, affirme le Conference Board du Canada dans un rapport rendu public mercredi.

«Faire du rattrapage n'est pas une formule gagnante — c'est un chemin qui mène à la médiocrité, a écrit l'organisme dans le document. Le Canada a besoin d'accorder son attention à la création de nouveaux sentiers qui favorisent la compétitivité et accroissent la performance en matière d'innovation et de commercialisation pour créer de la croissance ainsi que des bénéfices économiques et sociaux», a ajouté le Conference Board.

Dans l'ensemble, le Canada se classe au 14e rang pour une deuxième année de suite, en baisse par rapport à sa neuvième place de 2009. En ce qui concerne l'innovation, il se trouve en 25e place, alors qu'il était 21e l'an dernier et 15e en 2011.

Michael Bloom, vice-président à l'apprentissage et à l'efficacité organisationnelle au Conference Board, a estimé par voie de communiqué que la performance du Canada était sérieusement insuffisante en matière d'innovation en affaires.

Le Canada a reculé de quatre rangs à ce chapitre, a fait remarquer M. Bloom, ajoutant y voir une source de préoccupation.

Plus tôt en journée, mercredi, le Forum économique mondial a rendu public son indice mondial sur la compétitivité.

L'organisme international a placé la Suisse en tête de liste pour la cinquième année de suite, devant Singapour et la Finlande. L'Allemagne et les États-Unis ont gagné deux rangs par rapport au classement précédent, se trouvant maintenant quatrième et cinquièmes, respectivement.

Les pays du Nord de l'Europe continuent de dominer le classement, publié chaque année.

PLUS:pc