BIEN-ÊTRE

Kale, le chou dont tout le monde parle

05/09/2013 04:11 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST
Getty

Il est vert, rugueux, frisé. A première vue, il ne donne pas très envie. Pourtant, de Barack Obama à Gwyneth Paltrow en passant par Jennifer Aniston ou encore Heidi Klum, les Américains n'ont que ce chou à la bouche.

Son nom, le Kale (à prononcer "kayle") qu'on traduit à tort "le chou frisé" est une variété ancienne de chou vert. Chou frisé non-pomme, chou plume, chou borécole, chou vert demi-nain, chou à lapin ou chou à vache, en français, le kale porte plusieurs noms depuis longtemps oubliés, eux aussi.

kale



Plus de vitamine C qu'une orange et plus de calcium qu'un verre de lait

60g de kale représentent 134% de la quantité de vitamine C recommandée pour chaque jour. En comparaison, dans une orange (131g) il n'y a "que" 113% de vitamine C. Le kale est aussi une excellente source de vitamine A. Quant au calcium, c'est bien simple, dans 100g de kale, il y a 150mg de calcium, contre 125mg dans un verre de lait. Difficile de faire mieux, au niveau nutritionnel, ce petit chou vert a tout bon.

Des chips au chou

Pour ce qui est du goût, le kale n'en manque pas non plus. Pour les amateurs de chou, pas vraiment de surprise, pour ceux qui font la grimace devant ce type de légumes, les Américains ont déjà trouvé tout un tas de recettes pour l'accommoder. Les chips de Kale font un tabac par exemple. A en croire Gwyneth Paltrow, rien de plus simple, il suffit d'enlever les côtes, de déchirer les feuilles en morceaux et de les assaisonner avec de l'huile d'olive et du sel et de la passer au four pendant 10 minutes.

kale

Inspiré du roman érotique 50 nuances de grey, ce livre de recettes sur le Kale est l'une des références du genre aux Etats-Unis.



Le Kale a besoin d'amour pour être cuisiné

Le kale peut se cuisiner comme tous les autres choux, il peut aussi se consommer cru. Dans ce cas-là, il ne faut pas hésiter une seule seconde. Le kale a besoin d'amour et de caresses pour s'attendrir. Rappelons-nous qu'en cuisine, le ridicule ne tue pas. Il vous suffit de prendre dans vos mains des feuilles de kale après avoir enlevé les côtes, de les frotter entre elles aussi tendrement que possible. Les feuilles vont s'obscurcir et devenir de plus en plus souples. Le kale est prêt à être dégusté en salade.

Pourquoi il n'existe pas en France

Kristen, une Américaine qui vit en France met tout son coeur et son énergie à faire revenir ce légume oublié en France. C'est pour l'instant mission réussie à Paris et en Ile de France où la jeune femme a réussi à convaincre plusieurs maraîchers. Une coopérative bretonne, Prince de Bretagne, cultive aussi du kale de novembre à mars. La production est encore assez confidentielle et plutôt destinée au Pays-Bas et à l'Allemagne où ce chou est très populaire. Mais depuis deux ans, le marché français s'est ouvert.

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 5 aliments à fuir à tout prix