NOUVELLES

Detroit rase un complexe domiciliaire où ont vécu les membres des Supremes

04/09/2013 02:31 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

DÉTROIT - Des responsables de la Ville de Detroit et du gouvernement américain ont tenu leur promesse, mercredi, et entamé les travaux de démolition d'un ancien complexe domiciliaire qui a déjà abrité le boxeur Joe Louis et les Supremes, avant que ce trio musical ne devienne partie prenante du «son Motown».

Le maire Dave Bing et le secrétaire du département de l'Hébergement et du Développement urbain, Shaun Donovan, ont annoncé la première étape de la démolition des Frederick Douglass Homes, un complexe immobilier de plusieurs pâtés de maisons aux murs couverts de graffitis. L'endroit est mieux connu sous le nom de complexe Brewster. Les travaux ont débuté sur les plus petits immeubles, et les structures plus élevées devraient suivre plus tard cette année.

Le maire Bing avait annoncé les intentions de la Ville l'an dernier. Une enveloppe fédérale d'urgence de 6,5 millions $ US couvre la première phase de la démolition et du nettoyage, et des responsables affirment que la Ville pourra recevoir plus d'argent lorsque cette étape sera complétée. Le complexe est formé de quatre bâtiments de 15 étages, de deux immeubles de six étages, et de 96 maisons en rangées.

Le financement fédéral survient à un moment essentiel pour la métropole, qui est supervisée par un gestionnaire fédéral et qui, en juillet, est devenue la plus importante ville des États-Unis à déclarer faillite.

Le maire dit s'attendre à ce que «beaucoup de promoteurs» s'intéressent à la propriété de 72 000 mètres carrés avant même que la municipalité ne lance un appel à projets. La zone est située entre le Midtown, qui reprend du poil de la bête, et le centre-ville. Elle se trouve également près d'un quartier où 650 millions $ US doivent être investis pour développer le secteur, y compris en construisant un nouvel aréna pour l'équipe de hockey, les Red Wings.

M. Bing a reconnu l'importance du projet domiciliaire comme étant l'endroit où ont débuté les carrières de Diana Ross, Florence Ballard et Mary Wilson, avant qu'elles ne s'engagent auprès de la compagnie de disques Motown Records, il y a un demi-siècle.

C'est aussi là que s'entraînait le boxeur Joe Louis.

Malgré tout, l'histoire ne peut faire disparaître la réalité: les bâtiments, situés en bordure du centre-ville, sont devenus un refuge pour criminels, en plus de «défigurer le paysage», a-t-il dit.

M. Donovan dit pour sa part s'attendre à ce que tout nouveau développement sera accessible à tous, et qu'il permettra de se rendre à l'école et au travail, y compris en transports en commun.

PLUS:pc