NOUVELLES

Découverte étonnante dans la lutte contre l'hypertension artérielle

04/09/2013 08:54 EDT | Actualisé 04/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - L'ablation d'un des plus petits organes de l'organisme, le corps carotidien, semble régler de manière permanente les problèmes d'hypertension artérielle les plus tenaces, affirment des chercheurs britanniques.

Le corps carotidien a la taille d'un grain de riz et est situé de chaque côté de l'artère carotide. Il régularise normalement la quantité d'oxygène et de dioxyde de carbone qu'on retrouve dans le sang.

Le chercheur britannique Julian Paton, de l'université de Bristol, a expliqué que des tests menés chez des souris hypertensives ont permis de déterminer qu'une rupture de la connexion nerveuse entre le corps carotidien et le cerveau entraînait une réduction importante et permanente de l'hypertension.

Les résultats ont été si spectaculaires qu'une petite étude clinique a été lancée pour déterminer si le même traitement pourrait aider les patients dont l'hypertension artérielle n'est pas soulagée par la médication. Les conclusions de cette étude sont attendus d'ici la fin de l'année.

M. Paton a expliqué que l'impact démesuré du corps carotidien sur la pression artérielle découle probablement de la priorité accordée par l'organisme à l'alimentation sanguine du cerveau.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal scientifique «Nature Communications».

L'hypertension artérielle est un facteur de risque important pour plusieurs maladies coronariennes. Une autre étude publiée plus tôt cette semaine démontrait que plus de la moitié des gens qui en souffrent n'en savent rien.

PLUS:pc