NOUVELLES

Une dernière chance pour Richard Henry Bain

03/09/2013 08:35 EDT | Actualisé 03/11/2013 05:12 EST

Près d'un an après les tragiques événements du Métropolis de Montréal, l'homme soupçonné d'avoir perpétré l'attentat contre les célébrations du Parti québécois, le 4 septembre 2012, est de retour en Cour supérieure. Richard Henry Bain, qui fait face à 15 chefs d'accusations, sera de retour au palais de justice de Montréal le 4 novembre le temps qu'il se trouve un avocat.

Richard Henry Bain est notamment accusé du meurtre prémédité d'un technicien de scène, Denis Blanchette, tué lors de l'attentat. Il est également accusé de tentative de meurtre d'un autre technicien de scène, Dave Courage, blessé par balle lors de ce même attentat.

L'accusé, qui se représente seul, a mis un terme à son enquête préliminaire en mai dernier. Il a donc été cité à procès.

Lors des célébrations du Parti québécois, qui venait de remporter le scrutin général lors des élections provinciales, au moins un coup de feu avait été tiré et un incendie allumé au moment où la nouvelle première ministre Pauline Marois livrait son discours de la victoire. Mme Marois avait été rapidement sortie de la scène et la salle avait été évacuée mettant abruptement un terme à la soirée.

PLUS:rc