NOUVELLES

Un violeur s'effondre en apprenant que sa victime pourrait lui avoir transmis le VIH

03/09/2013 08:45 EDT | Actualisé 03/09/2013 08:46 EDT
Greater Manchester Police

Un violeur condamné s'est effondré lorsque la police l'a informé qu'il pourrait avoir contracté le VIH de la femme qu'il a agressée.

La BBC rapporte que Richard Thomas, 27 ans, a été condamné la semaine dernière à cinq ans et quatre mois de prison pour le viol d'une femme pendant qu'elle dormait. Il a plaidé coupable pour le crime à la Liverpool Crown Court le 20 juillet dernier.

Thomas connaîtra les résultats de ses tests et saura donc s'il est atteint de la maladie plus tard cette semaine.

The Telegraph rapporte par ailleurs que Thomas « s'était introduit dans la maison dans le milieu de la nuit sans y avoir été invité. La femme s'était alors réveillée alors qu'il la violait par derrière ».

« Il a été arrêté et interrogé, puis il a dit qu'il avait beaucoup bu, pris de la cocaïne et de l'ecstasy. Il disait qu'il ne pouvait pas se rappeler l'incident » a indiqué le procureur Harry Pepper au tribunal.

L'avocat de Thomas a déclaré au tribunal que son client avait commencé à consommer du cannabis à 9 ans et à consommer de l'alcool deux ans plus tard, avant de passer à la cocaïne et à l'ecstasy dans ses premières années d'adolescence, selon le Mirror.

À VOIR AUSSI:

10 Major Crimes That Shocked America (SLIDESHOW)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.