NOUVELLES

Les signes d'élections se multiplient en Nouvelle-Écosse 

03/09/2013 10:45 EDT | Actualisé 03/11/2013 05:12 EST

La date des élections provinciales en Nouvelle-Écosse n'est toujours pas connue, mais les partis multiplient déjà les annonces et les promesses.

Mardi matin, par exemple, les progressistes-conservateurs de Jamie Baillie ont promis, s'ils forment le prochain gouvernement, d'offrir un crédit d'impôt de 200 $ pour les fournitures scolaires.

Simultanément, la ministre de l'Éducation, Ramona Jennex, a annoncé un investissement de 6 millions de dollars pour étendre un programme d'aide à la lecture aux élèves de la troisième année.

Le premier ministre, Darrell Dexter, a récemment ciblé tous les secteurs de la société avec des annonces de financement. Il a notamment traité du logement abordable pour les familles défavorisées, du plafonnement du nombre d'élèves par classe, des services de soutien pour les personnes âgées ou handicapées, de réduction des risques d'agressions sexuelles dans les campus, et de l'admissibilité au congé de paternité.

Le Parti libéral installe des affiches électorales dans la province et il établit ses bureaux de campagne. Le chef du parti au fédéral, Justin Trudeau, a visité Halifax en compagnie de son homologue provincial, Stephen McNeil, la semaine dernière.

En principe, le premier ministre Darrell Dexter a jusqu'en juin 2014 pour déclencher des élections. Les partis s'y préparent depuis quelques mois.

PLUS:rc