NOUVELLES

La restauration de la Victoire de Samothrace se met en branle au musée du Louvre

03/09/2013 08:13 EDT | Actualisé 03/11/2013 05:12 EST

PARIS - La restauration de Victoire de Samothrace, cette monumentale sculpture hellénistique qui surplombe l'escalier le plus fréquenté du musée du Louvre, s'est officiellement mise en branle mardi.

Les responsables du célèbre musée parisien ont signalé que l'oeuvre datant du IIe siècle avant Jésus-Christ sera démantelée et transportée dans un endroit fermé de la galerie afin d'être restaurée et nettoyée.

L'opération, qui est évaluée à quatre millions d'euros (quelque 5,6 millions $ CAN), devrait prendre environ neuf mois.

La sculpture d'une hauteur de 18 pieds représente la déesse grecque de la victoire, Niké, qui se pose sur une base en forme de bateau.

Elle se trouve au haut de l'escalier Daru, qui mène les visiteurs à la salle où se trouve La Joconde. La cage d'escalier fera également l'objet de rénovations.

La Victoire de Samothrace a été réalisée par un artiste inconnu, qui a employé un matériau de grande qualité, le marbre de l'île de Paros, en Grèce.

Elle a été découverte en 1863 par le diplomate français Charles Champoiseau sur l'île grecque de Samothrace, dans la mer Égée.

PLUS:pc